BFMTV

Ebola en RDC: 25 morts, l'Afrique de l'Est en état de "haute alerte"

25 personnes sont mortes en RDC depuis le début de l'épidémie au mois de mai.

25 personnes sont mortes en RDC depuis le début de l'épidémie au mois de mai. - MARK NAFTALIN / UNICEF / AFP

L'OMS doit décider ce vendredi si la situation constitue un risque de propagation au niveau mondial.

Le nombre de morts dus à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en République démocratique du Congo (RDC) s'élève à 25, sur un total de 45 cas, dont 14 confirmés, selon un dernier bilan de l'OMS publié ce vendredi.

Décision de l'OMS attendue 

Le dernier bilan publié jeudi faisait état de seulement 3 cas confirmés, sur un total de 44 cas. L'épidémie est apparue au début du mois de mai dans une zone rurale du nord-ouest de la RDC, avant de se propager à Mbandaka, ville d'environ 1,5 million d'habitants située sur le fleuve Congo et reliée à Kinshasa par de nombreuses liaisons fluviales.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère depuis jeudi que le risque pour la santé publique posé par l'épidémie est "très élevé" au niveau national. De même, le risque régional pour les autres pays passe à "élevé".

Plusieurs états en "haute alerte"

Un Comité d'urgence de l'OMS doit décider ce vendredi à Genève si la situation constitue "une urgence de santé publique de portée mondiale".

La Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), dont cinq États membres sur six sont voisins de la République démocratique du Congo confrontée à une épidémie de fièvre Ebola, s'est déclarée en état de "haute alerte".

L'EAC regroupe le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda, le Soudan du Sud, le Rwanda et le Burundi. Seul le Kenya n'a pas de frontière avec la RDC.

M. F. avec AFP