BFMTV

INFO BFMTV - Algérie: Bouteflika, à l'état de santé incertain, est en France

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika en octobre 2012

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika en octobre 2012 - -

L'état de santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé depuis plus de trois semaines à Paris, suscite des rumeurs alarmistes en Algérie, alimentées par les propos officiels rassurants mais évasifs, à un an de la présidentielle.

Le président algérien Bouteflika à l'état de santé incertain, est en France, selon Quai d'Orsay.

En l'absence de bulletins de santé du président de 76 ans, transporté le 27 avril à l'hôpital militaire parisien du Val de Grâce à la suite d'un petit AVC, la presse algérienne s'interroge chaque jour, avec prudence, sur ce sujet tabou.

Dimanche, Mon journal et son pendant arabophone Djaridati ont fait l'expérience amère de la censure, selon son patron Hichem Aboud, une première en Algérie depuis une dizaine d'années.

"Le pouvoir veut imposer le silence"

Une première que le ministère de la Communication a démentie affirmant en fin d'après-midi dimanche, qu'il n'avait donné "aucun ordre de censure" des journaux, selon une déclaration citée par l'agence nationale APS.

Les deux journaux avaient consacré leur Une à un dossier sur une "détérioration" de l'état de santé du chef d'État, citant "des sources médicales françaises et des proches de la présidence algérienne".

"Le pouvoir veut imposer le silence" sur la santé du chef de l'Etat, titre lundi le quotidien francophone El-Watan pour expliquer l'interdiction de parution dimanche de Mon Journal et de son pendant arabophone Djaridati. Ils annonçaient qu'Abdelaziz. Bouteflika avait été ramené à Alger mercredi dernier à l'aube dans un "état comateux".

Le black out des autorités algériennes sur la santé du président Abdelaziz Bouteflika a relancé de plus belle les préparatifs du monde politique dans la perspective de l'éction présidentielle prévue dans moins d'un an.