BFMTV

Oscar Pistorius fatigué des tests d'alcoolémie et de drogue

Oscar Pistorius lors de son audience, le 19 février 2013

Oscar Pistorius lors de son audience, le 19 février 2013 - -

L'athlète sud-africain, accusé du meurtre de sa compagne, conteste les conditions de sa libération sous caution. Il souhaite notamment pouvoir voyager.

L'athlète sud-africain Oscar Pistorius trouve le temps long. Le champion handisport, accusé du meurtre de sa petite amie, conteste les conditions de sa liberté sous caution dont il veut faire appel pour notamment pouvoir voyager à l'étranger, rapporte eNCA.

La chaîne d'informations affirme que Oscar Pistorius souhaite également revenir habiter chez lui à Pretoria, lieu du meurtre, et ne veut plus être soumis à des tests d'alcoolémie et de drogue, comme l'avait imposé le juge le 22 février.

Personne n'a encore confirmé dans l'entourage d'Oscar Pistorius.

Alors que le parquet pense qu'il y a eu un "meurtre prémédité", l'athlète plaide la thèse de l'accident, expliquant avoir tiré sur son amie Reeva Steenkamp en croyant qu'il s'agissait d'un cambrioleur. La famille de la défunte envisage de porter plainte au civil. 

A LIRE AUSSI:

>> Oscar Pistorius, un dopage sexuel?

>> Nike suspend son contrat avec Oscar Pistorius