BFMTV

Afflux de migrants vers l'Europe: l'état d'urgence décrété en Macédoine

Des migrants attendent un train dans la ville de Gevgelija, à la frontière entre la Macédoine et la Grèce, le 19 août 2015

Des migrants attendent un train dans la ville de Gevgelija, à la frontière entre la Macédoine et la Grèce, le 19 août 2015 - Robert Atanasovski-AFP

La Macédoine a décrété ce jeudi l'état d'urgence, notamment dans le sud du pays. La raison de cette mise est l'afflux grandissant de migrants en provenance de la Grèce et espérant se rendre en Europe occidentale, et va engager les forces armées pour aider à gérer cette "crise". 

Les militaires, dont le nombre n'a pas été précisé, seront engagés pour "renforcer la sécurité pour la population locale et encadrer la prise en charge des personnes qui ont l'intention de demander l'asile, conformément aux capacités" dont dispose le pays, lit-on dans le communiqué. 

Une première étape vers l'Union européenne

"En raison d'une pression accrue à la frontière sud et d'une migration intensifiée sur le corridor balkanique, il a été estimé qu'un contrôle plus important et plus efficace était nécessaire dans la zone frontalière, où l'on enregistre des passages illégaux massifs en provenance de la Grèce", a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Des milliers de migrants, notamment des réfugiés syriens, mais également des ressortissants somaliens, pakistanais, afghans ou encore irakiens, affluent ces derniers jours dans le sud de la Macédoine, dans la ville de Gevgelija, à la frontière avec la Grèce. Ils espèrent dans cette ville monter dans des trains et traverser, en direction du nord, la Macédoine, puis la Serbie, pour se rendre ensuite dans les pays de l'Union européenne. 

la rédaction avec AFP