BFMTV

Week-end de Noël: quais surchargés et trains bondés, grosse pagaille dans les gares parisiennes

Quais bondés, trains saturés, changements de gare: sur les réseaux sociaux, de nombreux voyageurs ont fait part de leur mécontentement en ce week-end de départs. Samedi, en début de soirée, la situation était revenue à la normale, a indiqué la SNCF.

Entre vendredi soir et dimanche, près de 1,7 millions de voyageurs sont attendus dans les gares par la SNCF. Cette année, ce week-end est d'autant plus chargé qu'il coïncide avec le début des vacances. Mais entre le surbooking et les problèmes d'affichage en gare, certains usagers ne cachent pas leur colère. 

Des trains ni annoncés ni affichés 

"Le train n'a jamais été affiché et lorsque je suis allée demander au personnel de la SNCF, on m'a dit qu'il était parti sans avoir été annoncé ni affiché car les habitués connaissaient le quai", a expliqué au micro de BFMTV Marine, qui devait embarquer en gare de Bercy. Elle a finalement racheté un billet pour un train au départ de la gare de Lyon.

Sur Twitter, plusieurs internautes soulignent le même problème. "Tout va bien @sncf: On me prévient que vos trains partent à l’heure, mais en laissant une partie de vos usagers (pardon, "clients" avec la libéralisation) sur le quai. On me dit que vous envoyez lesdits voyageurs sur une autre gare avec une hypothétique correspondance", a écrit le journaliste Laurent Boissieu sur le réseau social.

"Quais inaccessibles!"

"Ce que nous subissons en gare de Paris Bercy est innommable. Nous sommes des centaines avec billets sans possibilité d'accès aux trains qui sont complets! Quais inaccessibles! C'est du vol organisé", a déploré Marion Scappaticci. "Déjà 1h45 de retard. On attend. Pas de train. Pas d'excuse. Pas d'explication. Et nous avons tous des billets!", a-t-elle poursuivi sur Twitter. 

Des alternatives de voyage "hors de prix"

"Train Paris Bercy - Lyon complètement saturé. Alternatives de voyage dans l'urgence hors de prix. Vous n'avez pas honte @SNCF?", a insisté Gauthier Vermandel sur Twitter.

De nombreuses photos montrant les quais noir de monde et les trains remplis de passagers sans place assise ont également été diffusées. 

Services pour les réclamations

Sur Twitter, les équipes de la SNCF se sont mobilisées et ont redirigé les voyageurs vers des conseillers téléphoniques ou le site pour effectuer des réclamations. 

Face à cette situation, la compagnie, contactée par Le Parisien, a mis en avant une "journée spéciale". "Cela fait des années qu’il n’y avait pas eu en même temps le début des vacances et le week-end de Noël", a poursuivi la SNCF. 

Concernant les surréservations, la SNCF a assuré que cela "permet à certains voyageurs d'effectuer leur trajet le jour et l'heure voulue malgré les périodes de forte affluence". "Mais nous n'avons pas cherché à remplir à tout prix", a indiqué la SNCF au Parisien

Contactée par BFMTV, la SNCF a évoqué une affluence "exceptionnelle" ce week-end et assure "ajouter des trains supplémentaires pour les voyageurs n'ayant pas effectué de réservation". La compagnie a par ailleurs affirmé en début de soirée que la situation était revenue à la normale dans les gares qui ont été saturées à cause d'une forte affluence.

A l'AFP, un porte-parole de la SNCF a affirmé qu'il n'y avait "pas (...) de désorganisation", tout en reconnaissant des difficultés dans certaines gares.

M.P