BFMTV

Une dizaine de ponts et viaducs franciliens présentent des signes d'usure

Le viaduc de Gennevilliers sur l'A15 classé catégorie 2

Le viaduc de Gennevilliers sur l'A15 classé catégorie 2 - BFMTV

Plusieurs ponts et viaducs d'Ile-de-France présentent des signes d'usure et trois ont besoin de subir des travaux de réparation, selon une liste dressée par le ministère des Transports.

Après l'effondrement du viaduc autoroutier de Gênes le 14 août dernier, la ministre Elisabeth Borne avait promis la publication d'une liste sur les ouvrages nécessitant des travaux en France. En Ile-de-France, une dizaine de ponts sont concernés par des signes d'usure.

Ces ponts franciliens font en effet partie de la catégorie 2, avec des "défauts mineurs", ou 2E, sous-catégorie de la précédente "dont les risques d'évolution des désordres peuvent à court terme affecter la structure". Le viaduc de Gennevilliers entre autres, sur l'autoroute A15, entre dans cette catégorie. Au mois de mai dernier, le mur de soutènement soutenant la chaussée de l'autoroute s'était déjà affaissé et les travaux ne sont toujours terminés.

Trois ponts en catégorie 3

La catégorie 3, celles des "ouvrages dont la structure est altérée et nécessite des travaux de réparation, sans caractère d'urgence", concerne trois ponts en Ile-de-France: le viaduc de Saint-Cloud et le viaduc de Guerville sur l'A13 ainsi que le viaduc de Noisy-le-Sec/Bondy sur l'A3.

"Cette classification de l'état des ponts est un outil pour indiquer le niveau des réparations nécessaires et leur degré urgence. Elle ne traduit pas de risque de sécurité", précise le ministère à l'AFP.

Au niveau national, deux ouvrages nécessitent une intervention urgente faute à une structure gravement altérée: le viaduc d'Echinghen près de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) sur l'A16 et celui de Caronte sur l'A55 à Martigues (Bouches-du-Rhône).

M. F. avec AFP