BFMTV

Pollution: la circulation alternée mise en place mardi à Paris

La circulation alternée sera mise en place mardi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne. Une décision prise par la préfecture de Paris face à un épisode de pollution persistant.

Le préfet de police de Paris Michel Cadot a annoncé ce lundi la mise en place de la circulation alternée pour la journée de mardi. Une décision prise après plusieurs jours de pics de pollution. Seuls les véhicules aux plaques d'immatriculation dont le dernier chiffre est pair pourront circuler à Paris et dans 22 communes de la petite couronne. La ville de Paris publie sur son site la liste des communes concernées situées dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne.

La préfet de police a par ailleurs indiqué que plus de 140 points de contrôle seront instaurés avec une présence renforcée des policiers sur le terrain. Les automobilistes ne respectant pas la circulation alternée encourent jusqu'à 35 euros d'amende et des mesures d'immobilisation du véhicule. Des dérogations existent toutefois pour les véhicules propres (électriques, hybrides ou fonctionnant au gaz) et les voitures transportant au moins trois personnes. Les véhicules assurant des missions de service public ne sont par ailleurs pas concernés par la circulation alternée.

Transports publics gratuits

Par ailleurs, les transports publics seront gratuits mardi, tout comme le stationnement résidentiel à Paris et les services Vélib' et Autolib pour les nouveaux usagers. Comme ces derniers jours, les restrictions de circulations sont maintenues: réduction de 20 km/h de la vitesse sur la plupart des grands axes et interdiction aux poids-lourds en transit de traverser Paris.

La circulation alternée pourrait être prolongée mercredi selon la situation de pollution constatée mardi matin. Le dispositif avait déjà été mis en place en mars 2014 et en mars 2015.

C. B