BFMTV

Paris: quels sont les comportements interdits à vélo?

La ville de Paris ambitionne de devenir la capitale du vélo.

La ville de Paris ambitionne de devenir la capitale du vélo. - - AFP

Certains comportements à vélo sont passibles d'une amende mais restent méconnus des usagers. Tour d'horizon.

Dimanche, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Ville de Paris, expliquait sur son compte Twitter avoir reçu une amende de 135 euros pour avoir circulé à vélo avec des écouteurs. Ce dernier plaidait ne pas savoir que c'était interdit.

Cet aveu intervient alors que la municipalité a annoncé vouloir verbaliser davantage les comportements dangereux à vélo et trottinette. Porter des écouteurs fait partie des infractions les plus onéreuses: l'amende s'élève à 90 euros si elle est payée dans les 15 jours, 135 euros au delà et jusqu'à 375 euros en cas de paiement après 45 jours. Petit tour d'horizon des infractions possibles à vélo. 

Les comportements dangereux passibles de 135 euros d'amende

Les infractions passibles de 135 euros d'amende concernent majoritairement des pratiques dangereuses pour soi et autrui. Le port d'écouteurs est ainsi interdit pour les cyclistes, automobilistes, et conducteurs de deux-roues motorisés depuis le 1er juillet 2015 à l'exception des appareils d'aide auditive. En cause, les écouteurs couperaient le cycliste de son environnement et le déconcentrerait. 

Rouler sur les trottoirs, que ce soit à vélo, moto ou trottinette est interdit à l'exception des enfants de moins de 8 ans. Comme pour les automobilistes, les cyclistes et usagers des trottinettes doivent respecter les sens interdits et s'arrêt aux feux sauf si un panneau les autorise de façon explicite.

Enfin, même si cela est souvent considéré par les usagers comme moins dangereux, il est interdit de doubler les voitures par la droite. Il faut les doubler par la gauche pour être plus visible.

Enfin, être contrôlé en état d'ébriété est aussi passible de 135 euros d'amende. Le cycliste ne risque pas de perdre des points sur son permis de conduire. Il pourrait néanmoins lui être suspendu.

Des infractions à 35 euros

infractions vélo
infractions vélo © BFM Paris

Les cyclistes ignorent souvent que certains comportements sont interdits et passibles d'une amende de 35 euros, notamment circuler à plus de deux côte à côté, transporter un autre passager mais aussi faire un excès de vitesse. 

Oublier de tourner en levant l'un des bras, équivalent du clignotant dans les voitures, est aussi puni de 35 euros d'amende. Il en va de même pour un mauvais stationnement de son vélo. 

Enfin, il faut bien entretenir son vélo. Si un défaut de freins ou d'éclairage est constaté, l'usager risque une amende de 11 euros. 

Cyrielle Cabot