BFMTV

La saleté du Champ de Mars déçoit les touristes et exaspère les riverains

La propreté de la capitale sera au coeur du Conseil de Paris qui s'ouvre ce lundi. Sur cette question, l'exemple du Champ de Mars est frappant: détritus abandonnés et rats qui courent dans les allées tranchent avec le décor de carte postale.

Le Champ de Mars est le passage obligé des touristes venus visiter la Tour Eiffel. Un site exceptionnel qui attire promeneurs, sportifs et touristes en nombre, plus de 20 millions de visiteurs par an en tout. Mais à y regarder de plus près, la carte postale s'efface. Bancs décrépits, toilettes insalubres et rats font partie du paysage.

Les rongeurs n'attendent plus la tombée de la nuit pour se mêler aux touristes et finir les restes de pique-nique laissés dans le parc. Ce week-end, malgré le beau temps il était d'ailleurs impossible de profiter des pelouses du Champ de Mars pour cause de dératisation. La mairie doit adopter au Conseil de Paris à partir de ce lundi un plan de dix mesures pour améliorer la propreté. 1,5 million d'euros seront en particulier consacrés à la dératisation des parcs et jardins. Mais au pied de la Tour Eiffel, la saleté ambiante à Paris surprend les touristes.

"Nous sommes passés près des toilettes, il y a une odeur terrible", rapporte l'une d'elle. "Ca pourrait être sympa de se balader s'il n'y avait pas tous ces travaux. Il y a beaucoup de poussière, des tas de feuilles qui pourraient être nettoyées", renchérissent d'autres touristes.

"Réenchanter" le Champ de Mars

Les usagers du parcs, réunis en association déplorent la dégradation du site et défendent l'enjeu patrimonial que représente le site.

"C'est la vitrine de la France, pas seulement la vitrine de Paris. C'est pour ça qu'on souhaite le réenchanter et faire de cet espace le plus beau jardin du monde, parce qu'aujourd'hui il ne l'est pas, il est délaissé depuis des années", déplore Jean-Sébastien Baschet, président de l'Association des amis du Champ de Mars.

Pour lui, le Champ de Mars n'est pas à la hauteur de ce qu'il pourrait être. Son association vient d'ailleurs de lancer un concours d'architectes pour imaginer le Champ de Mars de demain et tenter de convaincre la mairie d'y apporter son soutien.

Paris victime de son succès

La mairie de Paris reconnaît de son côté un problème de propreté mais assure que la ville est victime de son succès et que des efforts sont faits.

"Paris est grosso modo propre le matin, une fois que l'on a fait ce que nous appelons notre grand coup de propre. Le problème c'est que cela se resalit très vite dans la journée, justement parce qu'il y a beaucoup de monde", constate Mao Peninou, adjoint à la propreté.

La propreté du site et de Paris en général doit aussi passer par davantage de civisme estime-t-il encore. Le plan propreté de la Ville passera notamment par une campagne de sensibilisation et de verbalisation contre les jets de mégots. Une brigade chargée de verbaliser les incivilités doit être créée cette année. Des tournées supplémentaires du service de propreté seront également créées en soirée dans les quartiers parisiens particulièrement fréquentés l'été.

Carole Blanchard avec Anne-Laure Banse, Jules Chiapello