BFMTV
Environnement

Jeter un mégot sur les trottoirs parisiens coûtera 68 euros

Chaque année, 350 tonnes de mégots sont jetés sur les trottoirs parisiens.

Chaque année, 350 tonnes de mégots sont jetés sur les trottoirs parisiens. - Thomas Coex - AFP

Alors qu'une mairie d'arrondissement propose aux commerces des boîtes pour recycler les mégots, la municipalité met en place une amende de 68 euros pour ceux qui jettent leurs fins de cigarette sur la voie publique à partir du mois de septembre.

Après les crottes de chien, la mairie de Paris se lance dans un nouveau combat, contre les mégots cette fois-ci. Alors que 350 tonnes de mégots de cigarette sont écrasés sur les trottoirs de la capitale chaque année, une amende de 68 euros punira à partir de septembre les fumeurs trop pressés pour trouver un cendrier. Pour l'instant, l'amende peut être de 35 euros, mais en attendant la mise en place du dispositif anti-mégots, les verbalisations sont rares.

Une mesure bienvenue pour certains commerçants, qui en ont assez de balayer derrière les fumeurs. "C’est tout juste l’enfer, quand vous regardez les trottoirs, les caniveaux. Quand il pleut, c’est atroce", se plaint un restaurateur du IXe arrondissement.

Le recyclage de mégots, une nouvelle initiative

Dans ce quartier, la mairie UMP tente une mesure de prévention en attendant les sanctions. Des boîtes de recyclages de mégots sont mises à disposition des clients dans certains commerces. 

La société Terracycle, qui se charge de recycler les mégots, précise sur son site que les mégots peuvent être utilisés pour créer des plaques de plastique utilisées dans la construction. Laissé à lui-même, un mégot met douze ans à se dégrader, et un seul d’entre eux peut polluer 500 litres d’eau.

J.S