BFMTV

Hérault: une famille bloquée chez elle depuis 12 jours à cause de la neige

La famille qui n'a pas pu sortir de chez elle depuis douze jours lance un appel à l'aide

La famille qui n'a pas pu sortir de chez elle depuis douze jours lance un appel à l'aide - AFP

La famille Colombo qui réside dans la commune de Courniou, dans l'Hérault, n'a pas pu sortir de chez elle depuis douze jours à cause de la neige.

Une famille originaire de Haute-Savoie et résidant près de la commune de Courniou, dans l'Hérault, est bloquée chez elle depuis le jeudi 24 janvier et les fortes chutes de neige qui ont touché le département, rapportait France Bleu Hérault dimanche.

"On pensait que ce chemin serait déneigé par la commune"

Pour cause, la famille vit dans une ferme isolée à une quinzaine de kilomètres de Courniou, et ses voisins les plus proches se trouvent à quatre kilomètres de là. Sans possibilité de déneiger le chemin de deux-cent mètres qui mène à leur habitation, les parents et leurs deux enfants se voient bloqués depuis douze jours maintenant et lancent un appel à l'aide.

"On pensait que ce chemin serait déneigé par la commune", explique la soeur, Maud, à nos confrères, mais cela ne pas été le cas. Sur un message posté sur le réseau social Facebook, cette dernière écrit que la famille "vit sur ses réserves" de nourriture, sans électricité ni eau, et que le manque de médicaments pour ses parents malades commencent à se faire ressentir.

"Comme nous sommes en maison autonome avec panneaux photovoltaïques, par ce temps nous devons faire fonctionner le groupe électrogène essence qui consomme donc du carburant. Nous voila donc maintenant malgré l'économie de carburant sur la fin, ce qui veux dire sans électricité et sans eau...", expliquait-t-elle dimanche 3 février.

Un appel à l'aide sur les réseaux sociaux

Des employés de la mairie sont venus les ravitailler en eau et en aliments pour les animaux en fin de semaine dernière mais la situation n'a pas évolué depuis: "Le problème n'est pas résolu", écrit Maud qui regrette de ne pas pouvoir "descendre à la banque pour les régler". Elle qui ne "demande pas la charité mais de pouvoir sortir".

Elle en appelle donc aux personnes qui habiteraient dans les environs et qui auraient les moyens matériels de les aider, elle, son frère et ses parents, à les contacter via France Bleu Hérault.
Manon Fossat