BFMTV
Environnement

Grand Paris: la pollution responsable de "6.500 décès" par an, selon Hidalgo

Anne Hidalgo, le 26 septembre 2016, dans les studios de RTL.

Anne Hidalgo, le 26 septembre 2016, dans les studios de RTL. - Capture d'écran RTL

Invitée sur RTL, lundi 26 septembre, Anne Hidalgo a défendu son projet de la piétonnisation des berges de Seine rive droite, à Paris, qui doit être définitivement voté ce jour même au Conseil de Paris.

"C'est un projet qu'on porte depuis 15 ans. Je ne sais pas si au bout de 15 ans on peut considérer que la démarche est brutale, mais il y a un enjeu de santé publique", a plaidé Anne Hidalgo. 

"Paris est une ville qui est trop polluée, une ville dans laquelle il y a des morts liés à la pollution. Sur la métropole du Grand Paris ce sont environ 6.500 décès par an supplémentaires. Donc il faut agir maintenant".

Le dispositif prévoit de fermer la voie Georges-Pompidou à la circulation automobile sur 3,3 kilomètres du quai bas, de l'entrée du tunnel des Tuileries (Ier arrondissement) à la sortie du tunnel Henri-IV (IVe arrondissement). 

Combattu par la droite parisienne, des communes de banlieue et critiqué par la présidente de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse (LR), le projet entend réserver les berges aux piétons, vélos et autres rollers, avec des aménagements légers et des animations, mais une voie de dégagement de quatre mètres de large sera également maintenue. Elle pourra notamment servir aux véhicules de secours. 

Aurore Coulaud avec AFP