BFMTV

Des tonnes de troncs d'arbres repérés en Méditerranée après les crues du 2 octobre

La réserve naturelle de Scandola en Corse (Photo d'illustration).

La réserve naturelle de Scandola en Corse (Photo d'illustration). - Flickr- CC Commons - Laurent Bartowski

Plusieurs centaines de tonnes de troncs d'arbres ont été repérés en mer Méditerranée après les violentes intempéries et inondations qui ont frappé les Alpes-Maritimes au début du mois d'octobre.

Des centaines de tonnes de troncs d'arbres, dérivant parfois en nappes de 3 kilomètres de long sur plusieurs dizaines de mètres de large, ont été repérées en Méditerranée par les autorités après les inondations meurtrières qui ont dévasté le 2 octobre des vallées des Alpes-Maritimes.

"Nous avons déclenché le plan Orsec dès le lendemain de la catastrophe et engagé des hélicoptères et des avions pour localiser ces débris, composés essentiellement de gros troncs d'arbre", a rappelé lundi le vice-amiral d'escadre Laurent Isnard, préfet maritime de Méditerranée, au cours d'un déplacement à Saint-Jean-Cap-Ferrat dans les Alpes-Maritimes.

Deux remorqueurs et une grue déployés

Deux remorqueurs équipés d'une grue pour hisser à bord, avec l'aide de plongeurs, les troncs d'arbre repérés sont entrés en action, notamment à l'embouchure du Var, à Saint-Laurent-du-Var et à Cagnes-sur-Mer, l'un d'entre eux devant débarquer aujourd'hui à Nice plusieurs tonnes de bois.

"À ce stade, je suis prudent, mais il n'y a pas de pollution autre que celle liée à ces déchets emportés par la rivière", a poursuivi l'amiral Isnard.

Un appel à la prudence lancé aux navigateurs

En parallèle, un "avis aux navigateurs" a été publié pour signaler le danger aux plaisanciers et les navires dangereux ont été interdits à la navigation dans la zone. Les opérations de ramassage doivent se dérouler "au moins jusqu'à la fin de semaine", selon le préfet, avant que les déchets ne se dispersent.

Des débris similaires ont été observés vers Menton, à proximité de l'embouchure de la Roya située à Vintimille, en Italie, ainsi qu'à Monaco. Les courants côtiers orientés vers l'ouest ont tendance à emporter les troncs d'arbre vers le Var. Les premiers débris ont été localisés dans ce département à Saint-Raphaël, a constaté la préfecture maritime.

Sept corps ont été retrouvés depuis ces crues, dont cinq sont attribués avec certitude par les autorités aux intempéries.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV