BFMTV
Environnement

Comment gaspiller moins d'eau chez soi? Les astuces et bons gestes à adopter au quotidien

En cette période de sécheresse, les restrictions concernant la consommation de l'eau se multiplient en France, et amènent à se questionner sur l'usage de l'eau au quotidien, et les moyens existants pour mieux gérer cette ressource précieuse.

La France vit une forte période de sécheresse touchant tous les départements. Dans certains territoires, les restrictions ont été particulièrement fortes, comme dans le Var, où neuf communes demandent à leurs habitants de ne pas utiliser plus de 200 litres d'eau par jour et par personne, voire pas plus de 150.

"En période de sécheresse, que l’on soit soumis ou non à des mesures de restriction, chacun d’entre nous doit, plus que jamais, maîtriser sa consommation d’eau quotidienne avec des gestes simples", écrit le site du gouvernement.

· Ne pas laisser couler l'eau

Depuis longtemps, la règle du "bain plutôt que de la douche" est martelée pour faire des économies d'eau, car "en prenant une douche plutôt qu’un bain, vous économisez 100 litres d’eau…", explique le Centre de d'information sur l'eau (C.I.EAU).

Mais encore faut-il prendre d'autres précautions: ne pas faire durer sa douche plus de deux ou trois minutes, et penser "à fermer le robinet lorsque vous vous savonnez." En somme, "n’utilisez l’eau que pour vous mouiller puis vous rincer." Ce geste de fermer le robinet doit aussi s'appliquer lors du brossage des dents.

"La toilette est le 1er poste de consommation d’eau du foyer. Le 1er réflexe est de couper l’eau pendant que vous vous savonnez", souligne l'agence parisienne du climat (APC), qui écrit également qu'un "robinet ouvert, c’est en moyenne 12 litres par minute" qui s'écoulent.

· Mieux régler la température de sa douche

Pour économiser jusqu'à 15% de l'eau pendant une douche, le C.I.EAU recommande aussi d'acquérir un mitigeur thermostatique qui permettra de trouver "instantanément la bonne température", et d'éviter de faire couler l'eau dans le vide pendant qu'elle se réchauffe.

"Et si par ailleurs vous isolez correctement votre chauffe-eau, celui-ci atteindra la température voulue plus rapidement et nécessitera donc moins d’eau pour y parvenir", souligne le site.

· Récupérer l'eau inutilisée et l'eau de pluie

Cette eau qui coule sans usage avant une douche, à part celui d'atteindre la bonne température, peut être récupérée à l'aide d'un bac, afin de servir à d'autres choses, comme arroser ses plantes par exemple. Elle peut aussi se récupérer du lavage des légumes, il suffit de mettre un bac dans le lavabo.

Acquérir un système de récupération des eaux de pluie permet également d'économiser de l'eau et de la réutiliser pour son jardin.

L'eau de pluie récupérée peut s'utiliser pour "laver les sols", "laver du linge, à condition d'utiliser un dispositif de traitement de l'eau adapté", explique le site service public, mais aussi "remplir la chasse d'eau des WC" pour certaines installations.

· Diminuer le débit de vos sorties d'eau

Il est aussi possible de diminuer, à la source, le débit d'eau de vos robinets, ce qui permet d'office d'économiser sur sa consommation habituelle, en installant un "mousseur" ou "aérateur". Ce système, "en injectant des bulles d’air via votre robinet/pommeau de douche, donne l’illusion que vous utilisez la même quantité d’eau," or "il réduit le débit d’eau de presque 50 %", explique le C.I.EAU.

"D’autres systèmes comme le régulateur de pression ou un stop-douche permettent d’augmenter encore la quantité d’eau économisée", explique le site.

Dans les toilettes, l'APC souligne aussi la possibilité d'installer une chasse d'eau "à double débit", qui donne le choix entre la libération de deux quantités d'eau: forte ou faible. "À défaut, il est possible de glisser une bouteille d’eau dans le réservoir", souligne le site, "l’équivalent du volume de la bouteille sera donc économisée chaque fois que vous tirez la chasse d’eau."

· Des plantes moins gourmandes en eau, mieux arrosées

Côté plantes, si vous voulez restreindre votre consommation d'eau, mieux vaut choisir des végétaux peu gourmands en arrosage. Il est également préférable d'abreuver ses plantes le soir, quand le soleil est plus bas, à un moment où l'eau s'évaporera moins.

"Pour le potager, biner et pailler la terre en bonne épaisseur, ombrager, privilégier le goutte à goutte, cultiver des espèces peu gourmandes en eau, récupérer les eaux de pluie", conseille la mairie de Bagnols-en-Forêt (Var) sur Facebook, commune qui subit de fortes restrictions d'eau. Elle rappelle qu'un "arrosage au tuyau consomme jusqu’à 1000 L par heure".

· Identifier et éviter les fuites

"Une seule fuite au goutte à goutte peut représenter jusqu’à 4 litres d’eau gaspillée par heure", écrit le C.I.EAU, il est donc primordial de réparer rapidement les écoulements identifiés. Une fuite de chasse d’eau peut même représenter jusqu'à 25 litres d'eau perdues par heure.

"Souvent, il suffit de changer un joint pour réparer la fuite" rassure l'APC, qui explique que "la chasse d’eau des toilettes qui coule en continu est la principale source de fuite", mais qu'il "est également très facile de changer le joint qui se trouve sur la partie basse du mécanisme".

Il est bien entendu important de se diriger vers un électroménager moins consommateur d'eau, mais aussi d'énergie, classé A. "Pour un lave-vaisselle, suivant le classement de l’appareil, la consommation en eau peut varier de 15 litres à 40 litres", souligne le C.I.EAU. Pour un lave-linge, cela peut varier de 60 à 130 litres.

Il est aussi important d'utiliser "mes appareils de lavage à plein", souligne le ministère de l'Écologie, car un cycle d'un bon lave-vaisselle rempli peut consommer "environ deux à trois fois moins que la vaisselle à la main", écrit l'APC. Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, "mettez deux récipients d’eau dans votre évier: un pour laver la vaisselle et un pour la rincer", conseille l'agence.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV