BFMTV

Intempéries: le casino de Biarritz inondé, 4 départements en alerte

A Biarritz, les vagues sont impressionnantes, ici, le 3 mars 2014.

A Biarritz, les vagues sont impressionnantes, ici, le 3 mars 2014. - -

A Biarritz, une vague a brisé des vitres du casino et inondé le lieu d'environ 5 centimètres d'eau. Dans les Alpes, le risque d'avalanches atteint par endroits son seuil maximal.

Des milliers de curieux ont assisté lundi soir à une des marées les plus spectaculaires de l'année, sur tout le littoral la Manche au Sud-Ouest, tandis que la vigilance reste maximale dans les Pyrénées en raison de très forts risques d'avalanches.

De fortes vagues ont même brièvement inondé mardi matin le casino Barrière de la Grande plage de Biarritz et un spa à Saint-Jean-de-Luz, mais n'ont causé aucun dégât majeur dans trois départements du littoral sud-ouest où la vigilance orange vagues-submersion a été levée.

Une vague plus forte que les autres a brisé des vitres du casino et recouvert le sol d'environ 5 centimètres d'eau. Le casino, bâtiment Art Deco de 1929, avait déjà été impacté par la tempête et les fortes houles des 6-7 janvier. Un mur de sable avait été même édifié afin de le protéger.

Prudence en montagne

Sur le littoral sud-ouest, des vagues de 8 à 10 mètres, atteignant parfois plus de 15 mètres comme au Cap Ferret (Gironde), ont été observées tard dans la soirée de lundi sur la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. L'alerte orange aux vagues-submersion a été levée mardi matin sur ces trois départements.

Par contre, Landes, Gers, Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées restaient en vigilance orange pour les crues, avec de possibles débordements sur des tronçons de cours d'eau comme le Gave d'Oloron, l'Arros, le Bouès.

Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées, qui étaient depuis lundi en vigilance orange pour le risque d'avalanches, ont vu ce niveau d'alerte levé mardi en fin de matinée, en raison de neige tombée "en quantité moindre" et "moins instable que prévue", selon Météo France.

Selon les pompiers et gendarmes de haute-montagne toutefois, rien n'avait été signalé mardi sur le front des avalanches dans l'ouest des Pyrénées.

Le risque d'avalanches y restait néanmoins "fort", niveau 4 sur 5, pour l'après-midi de mardi et la journée de mercredi, en raison de nouvelles chutes, moins importantes, attendues dans la nuit, selon Météo France.

A.D. avec AFP