BFMTV

Une carte pour découvrir le "matrimoine" parisien, les oeuvres créées par des femmes à Paris

Des étudiantes et étudiants de l'Ecole du Louvre ont développé une carte interactive qui recense les oeuvres créées par des femmes à Paris.

Où sont les femmes artistes dans Paris? S'il est assez facile de citer des hommes qui ont marqué la capitale de leur nom grâce à leurs oeuvres (Charles Garnier, Daniel Burren, le baron Haussmann...), les femmes artistes sont en revanche plus difficiles à identifier sur l'espace public parisien.

Partant de ce constat, un groupe de 6 étudiantes et 1 étudiant de l'Ecole du Louvre a voulu mettre en lumière ces oeuvres en les cartographiant. Sur une carte interactive en ligne, sont recensées 130 oeuvres, monuments ou lieux de culture créés par des femmes ou grâce à des femmes. Un véritable itinéraire dans le "matrimoine" parisien, le patrimoine au féminin. 

L'accès à l'art plus difficile pour les femmes

Cette création féminine est répertorié sur leur carte au gré de cinq catégories: les lieux d'art et de culture, les ateliers, sculptures, oeuvres picturales et oeuvres architecturales.

"Les femmes ont eu beaucoup plus de mal à se démarquer sur la scène artistique, à accéder à des formations accéder à des prix. Leur travail était valorisé par rapport à celui d'un homme. C'était moins légitime pour une femme de faire de l'art et créer quelque chose", explique Blanche Cardoner, étudiante à l'Ecole du Louvre. 

Les oeuvres de la carte sont géolocalisées et accompagnées d'un descriptif revenant sur l'oeuvre en elle-même et sur l'artiste. La plus connue est peut-être la Fontaine Stravinsky de Niki de Saint-Phalle entre l'Eglise Saint-Merri et le Centre Pompidou.

Le Centre Pompidou justement, imaginé par l'architecte italien Renzo Piano a bénéficié dans les années 80 d'un réaménagement d'une femme, Gae Aulenti. L'architecte avait déjà était nommée cheffe de projet pour la réhabilitation de la gare d'Orsay en musée. Derrière la Philharmonie de Jean Nouvel se cache aussi une femme, Brigitte Métra. Cette dernière est à l'origine de la Grande Salle Pierre Boulez, l'auditorium principal de la Philharmonie. 

De nombreux détails d'oeuvres, connues ou moins connues allant de la sculpture à l'architecture en passant par le street art sont ainsi à découvrir au fil de balades. La carte n'est pas exhaustive chacun est invité à signaler d'autres oeuvres à l'équipe créatrice de la carte, à travers un formulaire de contact sur leur site internet

Carole Blanchard avec Marguerite Dumont