BFMTV

Tissot, de Funès, Pompéi... Quelles expos aller voir cet été?

Au Musée d'Orsay, des oeuvres d'art Pompier achetées au 19e siècle sont tombées dans l'oubli des décennies avant de revenir à la mode.

Au Musée d'Orsay, des oeuvres d'art Pompier achetées au 19e siècle sont tombées dans l'oubli des décennies avant de revenir à la mode. - PHILIPPE LOPEZ / AFP

La réouverture des musées se poursuit. L'occasion de renouer avec la culture et les expositions.

Les musées poursuivent leur déconfinement. Et si l'on a pu visiter toutes sortes de musées dans le monde entier de façon virtuelle, pendant le confinement, il est temps de renouer avec les expos "en vrai".

Voici les expositions que vous pourrez voir.

> A Paris

Après les lieux de taille modeste, ce sont les grands musées qui réouvrent peu à peu au public. Le Louvre, Orsay, le Grand Palais s'apprêtent à accueillir le public.

Tissot et Chauveau à Orsay

Ce mardi 23 juin, le musée d'Orsay a ouvert ses portes. L'occasion d'y visiter deux expositions, la première, consacrée à James Tissot "l'ambigu moderne", peintre ironique de la bourgeoisie triomphante de la fin du XIXe siècle. Il s'agit là de la première rétrospective depuis 1985.

La seconde, Au pays des monstres, Léopold Chauveau, évoque l'oeuvre de cet artiste autodidacte, à la fois sculpteur, illustrateur et auteur de livres pour adultes et enfants. L'exposition Chauveau, qui devait initialement s'achever fin juin, est prolongée.

Attention, il faut impérativement réserver son billet en ligne, d'autant que la fréquentation quotidienne est limitée à 4 à 5.000 visiteurs contre 12 à 13.000 habituellement.

Pompéi au Grand Palais et au Musée de l'Homme

Endormie également, le temps du confinement, l'exposition sur Pompéi - qui devait démarrer le 23 mars -commence le 1er juillet prochain au Grand Palais. Elle constitue une fabuleuse immersion dans la cité ensevelie par le Vésuve, et met en lumière les plus récentes découvertes des archéologues, comme le racontait le documentaire diffusé sur France 5, Les dernières heures de Pompéi.

Et pour rester dans le thème, le Musée de l’Homme consacre une exposition à ce que l'on mangeait à Pompéi et intitulé Dernier repas à Pompéi.  Du 8 juillet 2020 au 4 janvier 2021

Picasso et la bande dessinée, au musée Picasso

Encore une exposition stoppée en plein élan. Picasso et la bande dessinée devait commencer le 24 mars. Elle est finalement décalée au 21 juillet et vous avez jusqu'à janvier 2021 pour aller la voir. L'occasion de découvrir que Picasso était passionné par les comics américains.

Détaile de l'affiche de l'exposition Picasso et la bande dessinée
Détaile de l'affiche de l'exposition Picasso et la bande dessinée © Musée Picasso

Christo à Beaubourg

Le Centre Pompidou devait inaugurer en mars une exposition consacrée à l'artiste Christo - récemment disparu - et à sa femme et partenaire artistique Jeanne-Claude, disparue en 2009, mais elle a dû être reportée en raison de l'épidémie du coronavirus. Elle se tiendra finalement à partir du 1er juillet.

Louboutin et Harper's Bazaar

La mode n'est pas en reste, puisque le Palais de la Porte Dorée prolonge l'exposition sur Christian Louboutin : L'Exhibition[niste] jusqu'au 4 janvier 2021.

Par ailleurs, le Musée des Arts Décoratifs propose à partir du 23 juin l'exposition Harper’s Bazaar, consacrée à l'histoire du célèbre magazine de mode.

De Funès à la cinémathèque

Il a adouci le confinement de bien des Français. La Cinémathèque consacre une exposition à Louis de Funès, à partir du 15 juillet prochain. A voir pour découvrir, entre autres, la barbe de Rabbi Jacob ou la voiture du Corniaud.

L'exposition Louis de Funès à la Cinémathèque de Paris
L'exposition Louis de Funès à la Cinémathèque de Paris © Cinémathèque

> Hors de Paris

Hommage à Yves Klein Pompidou Metz

Il a créé l'une des couleurs les plus célèbres au monde. Le musée Pompidou Metz rend hommage au bleu d'Yves Klein, à partir du 18 juillet avec l'exposition Le ciel comme atelier.

Le musée des beaux-Arts de Lyon a pu sauver son exposition Picasso, Picasso baigneuses et baigneurs. Initiallement prévue le 18 mars. Elle démarrera le 15 juillet prochain, grâce à la ténacité de la directrice sur musée et à la générosité des prêteurs.

Les insolites

Le musée de l'abbaye de Landevennec dans le Finistère, consacre une exposition à l'épineuse histoire de la crêpe (ou galette) bretonne. Quand la crêpe devient bretonne est à voir du 21 juin au 1er novembre.

Maria By Callas, est une expérience immersive à la Grande Halle de la Villette. Les images d'archives du réalisateur Tom Volf y sont projetées sur les murs, accompagnées d'un son multidirectionnel.

Les Bassins des Lumières à Bordeaux présentent Gustav Klimt, d’or et de couleurs, une création artistique immersive de Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi. Des oeuvres du peintre Gustav Klimt et Paul Klee y sont projetées, depuis le 10 juin, par près d'une centaine de vidéoprojecteurs dans la base sous-marine. 

Magali Rangin
https://twitter.com/Radegonde Magali Rangin Cheffe de service culture et people BFMTV