BFMTV

Gaston Lagaffe a 57 ans: "M'enfin", un doodle!

Gaston Lagaffe juché sur l'une de ses inventions, doodle de ce vendredi 28 février 2014.

Gaston Lagaffe juché sur l'une de ses inventions, doodle de ce vendredi 28 février 2014. - -

Le plus célèbre gaffeur de l'univers de la BD, Gaston Lagaffe, est apparu dans les pages du "Journal de Spirou", sous la plume de Franquin, il y a 57 ans jour pour jour. Google le rappelle par un doodle ce vendredi.

Cinquante-sept ans et des gaffes qui se perdent. Gaston Lagaffe, le plus célèbre anti-héros de la BD belge a fait son apparition à la rédaction - et dans les pages - du Journal de Spirou le 28 février 1957. Google le rappelle ce vendredi par un doodle, où le génial gaffeur est juché sur l'une de ses (nombreuses) inventions, avec son chat dingue et sa mouette rieuse.

Lagaffe le bien nommé est né sous le crayon d'André Franquin, également connu pour les aventures de Spirou. Les deux séries sont d'ailleurs liées puisque Fantasio, l'acolyte blond et hirsute du groom rouquin, est journaliste à la rédaction où travaille Gaston... dont il subit les gaffes.

Gaffophone, contrats et amendes

S'il s'ingénie à fuir le travail qui lui est confié - il est censé trier le courrier au sein de la rédaction - et passe donc pour indolent, Gaston emploie toutefois sa matière grise à créer des inventions, génératrices de ses célèbres gaffes. Mélomane, il s'essaie aussi au gaffophone, instrument de son cru d'aspect aussi douteux que la fumée noire qui s'échappe du pot de sa petite voiture.

Du fait de ses gaffes, aucun des 16 albums de la série (19 en réédition) ne verra l'homme d'affaires Aimé de Mesmaeker signer ses contrats avec Prunelle, le directeur de la rédaction. D'où la récurrence de son célèbre juron "rogntudjûûû!", presque aussi célèbre que le faussement naïf "m'enfin!" de Lagaffe.

Aussi célèbre, l'idylle de Gaston avec M'oiselle Jeanne, l'archiviste de la rédaction. Et ses coups de bec avec l'agent Longtarin, qui se fait un plaisir de dresser des PV lorsqu'il sent venir l'odeur de sa voiturette.

Gastoon, la relève

A noter également, Gaston Lagaffe est un des rares classiques de la BD belge - avec Tintin - à ne pas avoir été repris à la mort de son auteur. Franquin a tracé la dernière planche inédite au début des années 1990, et s'est éteint en 1997. Un dérivé, Gastoon (avec deux "o"), narrant les aventures d'un neveu tout aussi gaffeur, a néanmoins vu le jour en 2011 sous la plume de Yann, Jean et Simon Léturgie.

Mathilde Tournier