BFMTV

Mort de Pierre Troisgros, légendaire chef trois étoiles

Le chef Pierre Troisgros en 2012

Le chef Pierre Troisgros en 2012 - Troisgros Fanny - Wikimedia - CC

Le chef Pierre Troisgros, triplement étoilé, avec son frère Jean, pour leur mythique établissement à Roanne, vient de s'éteindre à l'âge de 92 ans.

Le chef Pierre Troisgros vient de s'éteindre à l'âge de 92 ans, selon une information du Progrès, confirmée à l'AFP par Patrice Laurent, directeur de la Maison Troisgros. Son nom reste pour toujours associé à l'établissement triplement étoilé au guide Michelin, qu'il tenait avec son frère Jean à Roanne, Les frères Troisgros, et à leur plat-signature, l'escalope de saumon à l'oseille.

"Pierre Troisgros est décédé à son domicile du Coteau (près de Roanne, ndlr) en début d'après-midi", a déclaré à l'AFP Patrice Laurent, qui travaille depuis 30 ans pour la maison familiale. Après le Lyonnais Paul Bocuse, dont il était très proche, et le Poitevin Joël Robuchon, disparus en 2018, c'est un nouveau monstre sacré de la haute cuisine française qui tire sa révérence.

"L'équipage a le coeur lourd ce soir. Nous apprenons le décès du chef Pierre Troisgros qui fut le compagnon de route de monsieur Paul pendant 70 ans d'une amitié hors du commun", a rapidement réagi dans un tweet l'équipe du restaurant Paul Bocuse.

Fils de restaurateurs de Châlon-sur-Saône, où Pierre est né en 1928, les frères Troisgros reprennent l'établissement familial à Roanne, L'hôtel moderne, qu'ils rebaptisent Les frères Troisgros en 1957.

Nouvelle cuisine

Ils obtiennent leur première étoile en 1956, puis la deuxième dix ans plus tard en 1965 et la troisième en 1968.

En 1966, Pierre Troisgros part cuisiner plusieurs mois au Maxim's de Tokyo. En 1972, le Guide Gault et Millau qualifie le restaurant Troisgros de "meilleur restaurant du monde".

Pierre et Jean Troisgros sont les tenants, avec quelques autres chefs tels que Michel Guérard, Alain Senderens, ou encore Alain Chapel, de la "nouvelle cuisine", dans les années 1970, codifiée dix ans plus tard par Henri Gault et Christian Millau.

"Il était un géant, l'égal d'un Paul Bocuse, avec lequel il a révolutionné la cuisine. (...) Son étoile continuera de scintiller", a tweeté le compte officiel du guide Michelin.

A la mort soudaine de Jean Troisgros, en 1983, lors d'une partie de tennis, Michel rejoint son père au sein de la Maison Troisgros. Ils travailleront ensemble jusqu'en 1996, date à laquelle Pierre Troisgros quitte les fourneaux.

Désormais la quatrième génération de Troisgros a pris le relais, avec César et Léo, les deux fils de Michel et Marie-Pierre Troisgros.

Magali Rangin