BFMTV

Le restaurant français Mirazur élu meilleur restaurant du monde

Le restaurant Le Mirazur, à Menton, du chef italo-argentin Mauro Colagreco, vient d'être désigné meilleur restaurant du monde ce mardi.

C'est un restaurant français, le Mirazur à Menton, tenu par le chef italo-argentin Mauro Colagreco, qui a été élu ce mardi à Singapour "Meilleur restaurant du monde", dans le classement des "50 best" établi par le magazine britannique Restaurant. L'année dernière, Le Mirazur était troisième de ce même classement. Il détrône L'Osteria Francescana de Massimo Bottura en Italie et devient ainsi le premier établissement français à remporter ce titre depuis sa création en 2002.

Le Noma à Copenhague - régulièrement premier - arrive deuxième de ce classement des 50 meilleurs restaurants du monde, suivi par Asador Etxebarri en Espagne. L'Arpège d'Alain Passard se classe huitième. Le Plaza Athénée de Alain Ducasse est 16e. 

Trois étoiles

Mauro Colagreco né en 1976 à La Plata en Argentine, a travaillé avec Bernard Loiseau, Alain Passard ou encore Alain Ducasse. Cet homme au physique de rugbyman, polyglotte et capable de créer 250 à 300 plats par an, est arrivé en France en 2001.

Avec son restaurant le Mirazur, dans les Alpes-Maritimes, il a obtenu cette année une troisième étoile au Michelin, distinction que Mauro Colagreco est le seul étranger en activité en France à avoir obtenue.

Mauro Colagreco est arrivé à Menton par hasard : "Le propriétaire du lieu était le parfait stéréotype de l'Anglais sur la Côte d'Azur, costume de lin blanc et chapeau panama. Il a vu que je n'avais pas d'argent mais il voulait savoir ce que faisait un Argentin à Menton (...). Il m'a loué le restaurant pour une somme ridicule", avait-il raconté à l'AFP lors d'un reportage.

"Une nouvelle manière de cuisiner en France"

Accompagné à Singapour à la cérémonie d'annonce du classement de son épouse brésilienne Julia et de l'équipe du Mirazur, le chef de 42 ans est monté sur scène à l'annonce de sa victoire en brandissant une énorme bannière représentant quatre drapeaux: ceux de l'Argentine, du Brésil, de la France et de l'Italie.

"Cette bannière représente le Mirazur et une nouvelle manière de cuisiner en France", a-t-il expliqué, en rendant hommage à la France, qui lui a permis de "s'exprimer" à travers la cuisine, à l'Argentine pour "les souvenirs d'enfance", au Brésil qui lui a offert "l'amour de sa vie" et à l'Italie dont provient la moitié de son équipe. "Merci à mon équipe. Vous le méritez. Merci à mes amis pour nous avoir soutenus pendant ces 13 années", a-t-il ajouté.
Magali Rangin avec AFP