BFMTV

Le Michelin dévoile son édition 2021: Alexandre Mazzia, nouveau trois étoiles

Le Guide Michelin paraît ce lundi 18 janvier 2021.

Le Guide Michelin paraît ce lundi 18 janvier 2021. - Tobias Schwartz - AFP

Qui perd des étoiles, qui en gagne? C'est un palmarès particulièrement scruté que dévoile ce lundi le Michelin, alors que les restaurateurs ont vécu une année très difficile.

C'est au cours d'une cérémonie virtuelle, retransmise sur les réseaux sociaux, et que le célèbre guide Michelin a dévoilé ce lundi midi son palmarès 2021. Cinquante-sept établissements ont été primés - soit promus, soit couronnés d'une première étoile. Alexandre Mazzia est le seul à décrocher cette année une troisième étoile pour son restaurant AM par Alexandre Mazzia à Marseille.

Cinquante-quatre nouvelles premières étoiles ont été décernées. Le jeune chef Mory Sacko, qui a ouvert son restaurant en septembre dernier, a ainsi reçu sa première étoile.

"Ces étoiles ont la même force que les années précédentes, bravo à ces nouveaux promus, ainsi qu'on tous ceux qui ont gardé leurs étoiles", a commenté Gwendal Poullennec, directeur international du guide rouge.

Parmi les néo-étoilés, Hélène Darroze a reçu deux étoiles pour son établissement Marsan, à Paris. "Il ne faut surtout pas dans ce milieu d'hommes essayer d'être un homme. Il faut réagir, cuisiner, donner du bonheur, en restant une femme. Avec une générosité différente, une émotion différente", a souligné la jurée de Top Chef.

Une "sélection à part entière"

Aucun trois étoiles n'est déclassé cette année. Il y avait beaucoup d'émotion ce lundi, chez les chefs en visioconférence, témoignant d'une année difficile.

"La sélection que nous révélons ce lundi est une sélection à part entière, n'a cessé de marteler Gwendal Poullennec. Et tous les établissements qui maintiennent leurs étoiles cette année - tout comme ceux, et ils sont nombreux, qui en gagnent - non seulement le méritent, mais ont réussi à maintenir leur distinction ou à en obtenir de nouvelles, dans un contexte particulièrement difficile, qui mérite vraiment d'être salué."
Magali Rangin