BFMTV

Rorqual échoué sur une plage du Finistère: l'autopsie n'a pas donné de "résultats probants"

Un rorqual commun de 13 mètres a été retrouvé mardi matin sur une plage de Penmarc'h dans le Finistère. Une autopsie réalisée ce mercredi pour déterminer les causes de sa mort n'a pas donné de résultats probants, a annoncé l'Observatoire Pelagis à BFMTV.com.

Ce mercredi, l'autopsie réalisée sur le jeune rorqual commun qui s'est échoué la veille sur la plage du Steir, à Penmarc'h dans le Finistère, n'a pas donné de "résultats probants", a indiqué à BFMTV.com Eléonore Meheust, assistante ingénieure de l'Observatoire Pelagis, chargé de recenser les échouages de mammifères marins.

A l'extérieur, le mammifère ne présentait de signes d'amaigrissement. Il n'avait également pas d'hématomes qui auraient pu résulter d'une collision, seulement "quelques abrasions post-mortem dues au corps de la baleine qui s'est sûrement fracassé contre des rochers", a-t-elle expliqué.

Quant à l'autopsie, les spécialistes n'ont pas pu observer de pathologie étant donné que "les organes sont dans un état de putréfaction avancée", a-t-elle ajouté.

Cinq échouages depuis le début de l'année 2019

Le rorqual était un jeune mâle de 13 mètres. A l'âge adulte, l'animal peut mesurer jusqu'à 20 mètres, faisant de lui le deuxième plus grand mammifère au monde après la baleine bleue.

En 2017 et en 2018, quatre rorquals communs se sont échoués sur la façade Manche et Atlantique. Depuis le début de l'année 2019, on en dénombre pour l'instant cinq.

Clément Boutin