BFMTV

#RideForOlivia : le monde équestre en deuil après le décès de la jeune Olivia Inglis

Un cavalier en plein concours hippique - Photo d'illustration

Un cavalier en plein concours hippique - Photo d'illustration - Karim Sahib - AFP

Le monde du cheval pleure la jeune Olivia Inglis, 17 ans, tuée par la chute de son cheval lors d'un concours hippique. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #RideForOlivia rassemble les photos et témoignages de cavaliers en deuil.

Olivia Inglis était jeune et promise à une grande carrière de cavalière. Mais le destin de la jeune australienne de 17 ans s’est brisé dimanche dernier en plein concours hippique: en abordant un obstacle, son cheval part à la faute et s’écrase sur elle, la tuant sur le coup sous les yeux de centaines de spectateurs horrifiés.

Olivia Inglis était issue d’une famille de propriétaires, éleveurs et cavaliers de renom, bien connue dans le monde hippique depuis plus d’un siècle. Dimanche, ses proches étaient dans les tribunes et ont eu la douleur d’assister en direct à l’accident.

"Comme vous pouvez l’imaginer, ils sont traumatisés. Malheureusement parfois, les chevaux font des erreurs," raconte Judy Fasher, porte-parole de la Fédération australienne d’équitation au Daily Telegraph. "Sa mère est cavalière, elle a élevé et monté elle-même ce cheval." 

#RideForOlivia, la communauté cheval rend hommage

Dès l’annonce de sa mort, un flot ininterrompu de témoignages de sympathie a afflué en soutien à la famille. Sur les réseaux sociaux, la "communauté cheval" s’est mobilisée autour du hashtag #RideForOlivia, chaque cavalier étant invité à partager une photo de lui en action. En à peine trois jours, plus de 53.000 photos ont ainsi été postées sur Instagram en hommage à Olivia Inglis. 

L’objectif: créer une mosaïque géante en mémoire de la jeune et prometteuse cavalière. Et rappeler à tous que l’équitation reste un sport dangereux.

François de La Taille