BFMTV

Pas-de-Calais: une récompense de 10.000 euros pour retrouver les tueurs de trois phoques

Un phoque abattu sur une plage du Pas-de-Calais

Un phoque abattu sur une plage du Pas-de-Calais - GDEAM-62

Après la mort de trois phoques entre janvier et avril sur différentes plages du Pas-de-Calais, l'ONG Sea Sepherd propose la somme de 10.000 euros à toute personne ayant des informations sur les tueurs.

Un chèque de 10.000 euros. C'est la somme promise par l'association de défense des océans Sea Shepherd à toute personne qui aurait des informations concernant la mort de trois phoques, tués entre janvier et avril dernier sur plusieurs plages du Pas-de-Calais. Alors que l'enquête piétine, l'ONG, réputée pour ses actions chocs contre la pêche illégale, souhaite donner un coup de pouce aux autorités et espère ainsi convaincre les éventuels témoins de s'exprimer.

"On a recours à ces récompenses quand les enquêtes piétinent. Récemment, en Asie, une récompense équivalente a permis l’arrestation de braconniers de tortues. Ça surprend encore en France, mais nous voulons agir. Nous ne voulons pas laisser un sentiment d’impunité s’installer chez les tueurs de phoques du Pas-de-Calais, qui est quand même le seul endroit en France où il existe un comité anti-phoques, même si je ne les mets pas directement en cause", a explique Lamya Essemlali, la présidente de Sea Shepherd France, au Parisien.

Au mois de janvier, un premier phoque avait été retrouvé mort à Oye-Plage, après avoir été tué d’une décharge en pleine tête et à bout portant. L'association Sea Shepherd avait alors proposé une récompense de 5.000 euros à tout témoin, mais sans succès. Et le 27 avril dernier, les cadavres de deux autres phoques ont été découverts sur la plage du Touquet, montrant de nombreuses traces de coups et d'impacts de plombs. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer pour destruction d'espèce protégée ou actes de cruauté.

Me.R.