BFMTV

Paris: bientôt un monument aux animaux morts pour la France

Des vaches sur les plages de Normandie en 1944

Des vaches sur les plages de Normandie en 1944 - Photo d'illustration - STF / AFP

La mairie de Paris a donné son accord pour ériger un monument en hommage aux 11 millions d'animaux morts pendant la Grande Guerre.

Après avoir rejeté la proposition en juillet, la mairie de Paris vient de donner son accord pour édifier un monument en hommage aux animaux tués au combat. La demande émanait de plusieurs élus et de l’association Paris Animaux Zoopolis dans le cadre du centenaire de la guerre 1914-1918.

Au total, 11 millions d’annimaux sont morts au cours de la Première Guerre Mondiale, selon l’association qui explique que "100.000 chiens, 200.000 pigeons, notamment, ont été utilisés pour porter, tirer, guetter, secourir ou informer".

"Sacré revirement"

En mai, plusieurs élus écologistes du 13e et 14e arrondissements ont demandé la pose d’une stèle ou d’une plaque mémoire. Soumise à un vote, la proposition a été validée dans le 14e arrondissement, pas dans le 13e. L’association du Souvenir français a ensuite approuvé le projet, avant que deux autres élus -Jean-Pierre Lecoq (LR), René-François Bernard (UDI-MoDem)- ne soutiennent à leur tour le souhait de Zoopolis.

Lundi, Paris Animaux Zoopolis a fêté sa victoire place Saint-Sulpice à quelques centaines de mètres de l’avenue de l’Observatoire, où les chevaux du VIe étaient réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale. Le porte-parole de l'association s’est félicité auprès du Parisien du "sacré revirement" de la mairie de Paris

P.L