BFMTV

Les images de bébés pandas maltraités dans un zoo chinois suscitent l'indignation

Des images de pandas malmenés en Chine

Des images de pandas malmenés en Chine - Youtube

Ils sont traînés et jetés violemment au sol par les soigneurs d'un parc animalier. Le traitement réservé à ces deux jeunes pandas suscite la colère en Chine.

Une vidéo montrant de jeunes pandas traînés et jetés en Chine a déclenché un tollé sur internet. Les soigneurs de ce parc animalier du centre du pays, où cet animal est immensément respecté, ont été accusés de maltraitance.

Les images, très partagées sur les réseaux sociaux, montrent des gardiens tentant de repousser un duo de petits ursidés voulant sortir par la porte de leur enclos. Ils empoignent fermement à plusieurs reprises les pandas et les projettent au sol. La scène s'est déroulée dans le centre de reproduction des pandas de Chengdu, dans le Sichuan. Selon Le Monde, les pandas -qui ont en Chine le statut de "trésor national"- se prénomment Rourou et Manman.

"Ça me met en colère de voir ça! C'est de la maltraitance", a estimé un internaute sur le réseau social chinois Weibo. "Cela va trop loin! Ne deviens pas éleveur si tu n'as pas de patience", a réagit un autre utilisateur.

"L'animal a mordu ma main très violemment"

Dans une interview accordée au site internet chinois d'information The Paper, le directeur du centre de reproduction de Chengdu a jugé la méthode des soigneurs inappropriée, déclarant que les pandas devaient être traités "avec douceur". Il a cependant précisé que les gardiens avaient été blessés aux mains et aux pieds par les deux animaux turbulents. Sur les images, après avoir été violentés à plusieurs reprises, les ursidés semblent en effet montrer les dents aux soigneurs.

L'un des soigneurs s'est justifié auprès de l'agence de presse officielle Xinhua, assurant avoir été blessé en les nourrissant, ajoute le grand quotidien du soir.

"L'animal a mordu ma main très violemment. Ses dents ont tailladé ma chair et ma main a commencé à saigner. Quand il a essayé de me mordre à nouveau, je l'ai poussé par instinct".

La "diplomatie du panda"

Selon des estimations, il reste en liberté un peu moins de 2000 de ces animaux au pelage noir et blanc et aux oreilles rondes, dans trois provinces du centre-sud de la Chine. L'Union internationale pour la conservation de la nature avait sorti en septembre l'animal de la liste des espèces "en danger", soulignant l'efficacité des efforts entrepris par la Chine pour le sauver.

Comme le souligne Le Monde, "la Chine en a fait un outil géopolitique à travers sa 'diplomatie du panda'". Le pays, "propriétaire de tous les pandas géants de la planète, en offre parfois en cadeau dans le but d'amorcer ou d'améliorer sa relation diplomatique avec un pays tiers". Cela a été récemment le cas à Berlin: la Chine a prêté deux pandas géants à l'Allemagne.

Ce n'est pas le premier scandale de maltraitance animale en Chine. Le festival de la viande de chiens a récemment suscité l'indignation. L'histoire de Pizza -qualifié d'ours le plus malheureux du monde- enfermé dans un petit aquarium d'un centre commercial, celle de l'âne jeté vivant dans une fosse aux carnivores d'un parc animalier, ou encore les élevages de tigres destinés à la fabrication de produits à base de ce félin -comme le rapportait Sciences et avenir- avaient également grandement ému.

C.H.A. avec AFP