BFMTV

Le Conseil d'État valide la chasse des oiseaux à la glu

Des oiseaux en Inde, le 07 décembre 2018.

Des oiseaux en Inde, le 07 décembre 2018. - Dibyangshu SARKAR / AFP

Les magistrats ont débouté le recours de l'association de la Ligue de protection des oiseaux, qui envisage maintenant un recours au niveau européen.

Le Conseil d'État a validé le 28 décembre la chasse à la glu. Il déboute ainsi l'association de la Ligue de protection des oiseaux, qui avait déposé un recours le 5 décembre 2017.

Cette méthode de chasse consiste à attraper des oiseaux, comme des grives ou des merles, à l'aide de baguettes recouvertes de colle glu. Une chasse pratiquée dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse.

Des "espèces protégées tuées"

La chasse à la glu est jugée cruelle envers les animaux par de nombreux défenseurs de la nature, dont l'association de la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Son directeur, Yves Vérilhac, avait justifié son opposition à cette chasse auprès de France Bleu:

"Les oiseaux sont fragiles. Les manipuler pour les dégager de la glu, les nettoyer avec de l'essence F4 a des conséquences. Nous avons plusieurs exemples d’espèces protégées tuées".

Dans sa décision du 28 décembre, le Conseil d'État estime néanmoins que cette pratique est légale tant qu'elle respecte "la période fixée" par les arrêtés et "le nombre maximum d'oiseaux pouvant être capturés pendant la campagne". Selon France Bleu, l'association LPO envisage maintenant de saisir la Cour européenne de justice.