BFMTV

En Charente-Maritime, une récompense pour les chasseurs qui tueront le plus de renards

-

- - Pixabay

La Fédération des chasseurs du département propose une prime à ceux qui rapporteront "au moins 35 queues de renard".

En pleine polémique autour de la chasse après une série d'incidents parfois mortels, la Fédération des chasseurs de Charente-Maritime a lancé un concours d'un genre particulier: celui du "meilleur chasseur de renards".

Dans un courrier transmis à ses adhérents et auquel Le Parisien a eu accès, l'association assure à tout chasseur qui rapportera un butin d'"au moins 35 queues de renard" qu'il se verra reverser une "prime au mérite". Au programme: 500 euros de bons d'achat, de quoi rembourser son permis de chasse. 

"Le renard est un prédateur"

Selon la Fédération, il s'agit là d'un moyen de lutter contre la prolifération des prédateurs et d'aider le petit gibier. "Le renard est un prédateur, nous souhaitons le réguler. Et réguler, ça n’est pas exterminer", explique au Parisien le président de la Fédération, Christophe Bouyer, dans la foulée de la révélation de son courrier. 

Les associations de défense des animaux, comme la Fondation 30 Millions d'Amis, ne sont logiquement pas du même avis et le font savoir sur les réseaux sociaux. L'association One Voice a notamment interpellé la ministre de la Transition écologique sur Facebook, pour lui demander le "retrait immédiat du renard roux de la liste des nuisibles", et a annoncé engager des poursuites judiciaires. 

Claire Rodineau