BFMTV

Australie: le koala pourrait disparaître de Nouvelle-Galles du Sud avant 2050

Un des koalas sauvés des incendies en Australie et relâchés dans la nature par des services vétérinaires locaux.

Un des koalas sauvés des incendies en Australie et relâchés dans la nature par des services vétérinaires locaux. - Brightcove

Après les incendies majeurs qui ont ravagé l'Australie fin 2019, le Parlement de Nouvelle-Galles du Sud publie un rapport inquiétant sur l'avenir de la population de koalas.

Les photos de koalas brûlés par les feux de l'hiver 2019 en Australie avaient inondé les réseaux sociaux. Plusieurs mois plus tard, ils sont toujours en danger. "Sans intervention urgente du gouvernement pour protéger l'habitat et faire face à toutes les autres menaces, le koala s'éteindra en Nouvelle-Galles du Sud avant 2050", assure un rapport du parlement régional, publié le 30 juin 2020.

La conséquence des incendies

En raison des feux de forêts, mais également de la baisse continue de la population de koalas ces dernières années, le rapport estime que le nombre estimé de koalas dans la région, 36.000, est "peu fiable", voire "obsolète". Ces marsupiaux seraient aujourd'hui bien moins nombreux. L'organisation de protection des animaux WWF explique par exemple que la Nouvelle-Galles du Sud a perdu un koala sur quatre ces dernières 20 années.

Les incendies ont eu un effet particulièrement violent sur l'environnement des koalas, mais aussi sur celui d'autres espèces. D'après un rapport daté de janvier 2020, plus d'un milliard d'animaux ont péri lors de ces catastrophes. Soit directement dans les flammes, soit en raison du manque de nourriture engendré par les incendies ou encore des prédations qui en ont découlé.

Carte montrant l'emplacement et le nombre approximatif de 48 populations de koalas en Nouvelle-Galles du Sud
Carte montrant l'emplacement et le nombre approximatif de 48 populations de koalas en Nouvelle-Galles du Sud © Paull, D., Pugh, D., Sweeney, O., Taylor, M., Woosnam, O. and Hawes, W

Pour rappel, les koalas dépendent des eucalyptus, grâce auxquels ils se nourrissent et se logent, mais ces arbres ont été particulièrement affectés par les feux: 24% de l'habitat des koalas a été gravement touché en Nouvelle-Galles du Sud, selon le rapport, et jusqu'à 81% par endroits.

Déforestation et réchauffement climatique

De plus, le réchauffement climatique ne devrait qu'accroître le nombre des situations à risques pour la population de koalas, en affectant durablement la qualité de leur nourriture et de leur habitat, et en augmentant les menaces à leur encontre avec d'autres sécheresses et feux.

Le rapport souligne également l'incidence de plusieurs années de déforestation dans cet État australien qui avaient auparavant "réduit la maturité, la taille et la place des arbres favoris servant à l'alimentation et au repos" des koalas. L'absence d'une forêt assez touffue oblige les koalas à se déplacer au sol pour trouver un nouvel habitat, "c'est à ce moment-là qu'il risquent d'être heurtés par des voitures ou attaqués par des chiens", explique WWF.

Un changement de politique

"Les stratégies et politiques actuellement en place pour protéger le koala ne fonctionnent pas", déclare Cate Faehrmann, membre du parti écologiste, reprise par The Guardian.

"Il n’y a pas de loi qui protège de façon efficace et durable l’habitat des koalas sur tout le territoire australien", écrivait déjà l'Australian Koala Foundation au moment des incendies. Afin de prendre en main ce sujet, le rapport propose 42 recommandations afin de protéger les koalas, et leurs espaces naturels.

Il faut ainsi "donner la priorité à la protection de l'habitat et des corridors du koala dans la plannification et la mise en oeuvre des zones de croissance urbaine", et dans les espaces privés, tout en créant des zones protégées pour cette population animale. Le rapport appelle ainsi à augmenter les fonds dédiés à la protection des koalas, mais aussi les politiques enrayant le changement climatique, "une composante centrale de toutes les stratégies pour sauver le koala en Nouvelle-Galles du Sud".

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV