BFMTV

Yvelines: des militants de l'association L214 interpellés dans un abattoir

-

- - Capture Google Street View

Alors qu'ils étaient en train de désinstaller des caméras qu'ils avaient caché dans un abatoir d'Île-de-France, des membres de l'association de protection des animaux aux méthodes choc ont été interpellés.

La gendarmerie de Houdan dans les Yvelines a procédé dans la nuit de lundi à mardi à l'interpellation de plusieurs membres de l'association L214, qui milite contre la cruauté faite aux animaux. L'association s'est faite connaître pour avoir diffusé plusieurs vidéos chocs tournées en caméra cachée dans différentes exploitations et abattoirs un peu partout en France. 

Comme l'explique Le Parisien, ces membres de L214 auraient discrètement installé des caméras au sein de l'abattoir Guy Harang à Houdan. Deux hommes, dont le cofondateur du groupe, ont été arrêtés au moment où ils étaient en train de désinstaller leur matériel pour récupérer les images.

Une GoPro sur une chaîne d'abattage

C'est lundi matin qu'un employé aurait découvert qu'une GoPro était installée dans la chaîne d'abattage porcin. La direction a porté plainte et les enquêteurs ont retrouvé les membres le soir même en restant en observation aux abords de l'établissement.

C'est la première fois qu'ils sont surpris et interpellés en flagrant délit.

Selon LCI, ils seront convoqués devant un officier de police judiciaire pour "violation de domicile", et "tentative d'atteinte à la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l'image".

James Abbott