BFMTV

Washington déconseille aux Américains de se rendre en Guyane

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - AFP

Le département de la Guyane est paralysé depuis le début de la semaine par un important mouvement de grogne sociale. Ce vendredi, les Etats-Unis ont déconseillé vendredi à leurs ressortissants de s'y rendre.

Le département d'État américain a estimé dans une note d'alerte ce vendredi que ses "ressortissants devaient éviter de se rendre en Guyane française pour l'instant" en raison de "larges manifestations de part et d'autre" du territoire ultramarin français et "le long des routes qui mènent aux pays voisins du Suriname et du Brésil". 

La section consulaire du ministère américain des Affaires étrangères diffuse très régulièrement et pour nombre de pays dans le monde des notes d'avertissement et d'alerte à l'attention de ses ressortissants. Cela concerne en général des zones de conflits ou des risques d'attentats.

Un département à l'arrêt 

La Guyane est paralysée depuis plusieurs jours par un mouvement social de grande ampleur. La grogne sociale dans le département a notamment empêché l'atterrissage de deux avions, jeudi, et conduit au report du lancement d'une fusée Arianespace. Les établissements scolaires sont fermés, sur ordre du rectorat. 

Une mission interministérielle de haut niveau envoyée

En réponse, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a décidé vendredi d'envoyer en Guyane "une mission interministérielle de haut niveau". Cette mission partira dès samedi et sera conduite par Jean-François Cordet, conseiller maître à la Cour des comptes et ancien préfet de Guyane.

M.P avec AFP