BFMTV

Violence dans le foot: "On a vu des mecs qui pointaient des fusils", confie Stéphane

-

- - -

Les clubs de foot amateurs de Seine-et-Marne se mobilisent contre la violence. Réunions ce lundi des clubs du département, trois semaines après les graves incidents lors du match amateur où cinq joueurs et un arbitre avaient été blessés.

Les clubs de foot amateurs de Seine-et-Marne se mobilisent contre la violence. Joueurs et dirigeants de 160 clubs de foot amateurs de Seine-et-Marne se réunissent ce soir à Lésigny pour une concertation autour de la violence qui fait rage dans le football amateur. Cette mobilisation intervient trois semaines après les graves incidents lors du match amateur entre Montereau et Fontainebleau (deux équipes du département). Cinq joueurs et un arbitre avaient été blessés après une rixe à la fin du match opposant joueurs et supporteurs.

Objectif de cette réunion : émettre des propositions pour enrayer la violence sur les terrains. Elles seront propositions à la ligue de football amateur (chargée de gérer, au sein de la FFF et sous contrôle, l'ensemble du Football Amateur).
Et parmi les propositions : - Un carton blanc pour exclure temporairement des joueurs (cela existe déjà dans certains départements) - Enlever des points aux équipes qui comptabilisent trop de cartons jaunes et rouges - Mettre en place une sorte de "casier judiciaire" du joueur. Si un joueur est exclu d'un club pour violence, tous les autres clubs seront au courant du motif de ce renvoi.

"La prochaine fois ce sera quoi ? Un couteau ?"

Sur RMC, ce lundi des joueurs amateurs témoignages. Ils en ont marra de cette violence et redoutent clairement la prochaine étape qui sera franchie. "La prochaine fois ce sera quoi ? Un couteau", explique Stéphane qui confie également avoir déjà vu "des fusils pointés sur les joueurs depuis les fenêtres" des immeubles avoisinants. Ecoutez son témoignage ci-dessus.

La rédaction