BFMTV

Une rénovation du RER A prévue pour fin 2017

Un accès au RER A à Châtelet-Les Halles, à Paris en 2015.

Un accès au RER A à Châtelet-Les Halles, à Paris en 2015. - Stéphane de Sakutin - AFP

Le RER A change d'heure: pour la première fois depuis 25 ans, l’intervalle entre chaque train devrait être modifié.

Le RER A devrait bientôt changer. La RATP et la SNCF ont annoncé un remaniement complet des horaires pour la fin de l’année 2017, dévoile Le Parisien ce mardi.

En l’espace de 25 ans, c’est la première fois que les horaires de la ligne vont être modifiés. Le but: rénover la cadence entre les trains. Comme le note Le Parisien: "Dans le sens est-ouest, la pointe du matin est rythmée par deux cadences: un train toutes les 2’30 pendant une heure, puis un train toutes les deux minutes. Dans le sens ouest-est, un train arrive dans le tronçon central toutes les 2’30 pendant deux heures. Enfin, en théorie... En pratique, le temps d’attente est bien supérieur."

La RATP et la SNCF envisagent donc de réduire l’intervalle entre chaque train à 2 minutes 20. Cela signifierait, selon le quotidien, que seuls 26 trains circuleront par heure sur l’axe principal du RER A. La mise en service de rames à deux niveaux, en avril 2017, devrait permettre d’embarquer deux fois plus de Franciliens et aux lignes de tomber moins souvent en panne.

Certaines stations mieux desservies

Le projet doit aussi "prendre en compte l’explosion démographique de la Seine-et-Marne à l’est, et le poids toujours plus écrasant des Hauts-de-Seine en matière d’emplois", indique le quotidien.

Certaines stations devraient ainsi être mieux desservies que d’autres, comme celles de Bussy-Saint-Georges et de Noisy-Champs sur la branche Marne-la-Vallée. La branche Boissy-Saint-Léger, de son côté, devrait en revanche subir les contrecoups de cette refonte des horaires. En contrepartie, tous les trains sur cette branche partiront du terminus. Du côté de Saint-Germain-en-Laye, les RER devraient devenir omnibus.

Pour les branches Cergy et Poissy, enfin, aucune décision ne semble avoir été prise. La SNCF pourrait préférer Cergy à Poissy, révèle Le Parisien: "auquel cas il faudrait attendre jusqu’à 20 minutes entre chaque train... Dans tous les cas, il y aura plus d’arrêts à Houilles-Carrières et Maisons-Laffitte."

Jérôme Lachasse