BFMTV

Une lettre surréaliste attribuée à X. de Ligonnès

La famille Dupont de Ligonnès.

La famille Dupont de Ligonnès. - -

Plusieurs proches de Xavier de Ligonnès, soupçonné du meurtre de sa femme et de ses enfants à Nantes, ont reçu un courrier portant sa signature quelques jours après la tuerie. Il prétend, dans un improbable scénario, que sa famille est en fuite aux États-Unis.

C'est un courrier aisément qualifiable d'abracadabrant, que neuf proches de Xavier Dupont de Ligonnès - dont sa mère et sa soeur - ont reçu début avril. Une lettre datant du 8 avril (soit 13 jours avant la découverte des corps), tapée à la machine et signée du père de famille, toujours recherché par la police pour le quintuple meurtre de sa femme et de ses enfants. Dans le courrier, l'homme prétend être un agent américain infiltré, dont les supposées activités rendent la situation trop dangereuse pour que lui et sa famille restent en France. Il indique donc qu'il part avec femme et enfants outre-Atlantique dans le plus grand secret et pour une durée indéterminée, pris en charge par le Gouvernement américain.

« Inutile de s'occuper des gravats sous la terrasse »

Pour ces raisons, poursuit-il, personne ne doit essayer de les joindre. Détail glaçant: dans la lettre, le père de famille écrit qu'il est « inutile de s'occuper des gravats et autres bazars entassés sous la terrasse ». C'est là que les cadavres de ses proches seront retrouvés par la suite...
Est-on absolument certain que c'est bien Xavier Dupont de Ligonnès qui a écrit ce stupéfiant courrier ? Non. Il n'est pas manuscrit, mais tapé à la machine. Par ailleurs, l'avocat de sa mère et de sa soeur met en avant le fait que le document ne comporte aucune faute d'orthographe, alors que le fugitif était coutumier du fait. Fait troublant néanmoins: en dehors de lui, qui aurait pu, deux semaines avant que les corps de la famille soient découverts enterrés, savoir que cette dernière avait disparu ?

La Rédaction et J. Albin