BFMTV

Une 3e hausse des tarifs de l'électricité en 2015 pas exclue

Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve n'a pas démenti mercredi que les tarifs de l'électricité pourraient connaître une troisième hausse de 5% en 2015. /Photo prise le 23 juin 2013/REUTERS/Charles Platiau

Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve n'a pas démenti mercredi que les tarifs de l'électricité pourraient connaître une troisième hausse de 5% en 2015. /Photo prise le 23 juin 2013/REUTERS/Charles Platiau - -

PARIS (Reuters) - Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve n'a pas démenti mercredi que les tarifs de l'électricité pourraient connaître une...

PARIS (Reuters) - Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve n'a pas démenti mercredi que les tarifs de l'électricité pourraient connaître une troisième hausse de 5% en 2015, comme l'écrit le même jour Le Figaro.

Le nouveau ministre de l'Energie, Philippe Martin, a annoncé lundi soir que le gouvernement proposerait une hausse moyenne des tarifs de l'électricité pour les ménages de 5% le 1er août 2013 puis de 5% le 1er août 2014.

Selon Le Figaro, une troisième hausse de 5% est "également prévue, sous réserve de l'évolution effective des coûts d'EDF" pour le 1er août 2015.

Interrogé sur cette information, le ministre du Budget n'a ni confirmé ni infirmé ce chiffre au micro de RTL, insistant cependant sur le fait que le gouvernement souhaitait "remettre les choses en ordre."

"Ce que je peux vous dire c'est que nous ferons en sorte que le désordre dont nous héritons ne se poursuive pas", a-t-il ajouté, rappelant que l'âge avancé des centrales appelait de lourds investissements.

"Ces investissements n'ont pas été répercutés sur les prix au cours des dernières années, nous le faisons aujourd'hui parce que nous sommes tout simplement dans l'obligation de le faire", a-t-il dit.

Pressé de dire si cette réponse confirmait la hausse de 5% en 2015, Bernard Cazeneuve a répondu :

"C'est une manière de confirmer que nous sommes en train d'assainir une situation dont nous héritons et dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle n'est ni saine, ni transparente."

Le projet d'arrêté sur les tarifs de l'électricité, qui devrait entériner ces trois hausses successives, sera soumis le 16 juillet au Conseil supérieur de l'énergie, selon le Figaro.

Marion Douet et Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot