BFMTV

Un train déraille dans le Rhône, le plan ORSEC déclenché

Le plan ORSEC a été déclenché par la préfecture du Rhône, après le déraillement d'un train de marchandises qui libéré 20 tonnes de bio-éthanol sur les voies.

Après le déraillement d'un wagon de transports de marchandises lundi matin, la préfecture du Rhône a annoncé le déclenchement du plan ORSEC, en raison du déversement de 20 tonnes de bio-éthanol sur les voies.

A 4h30 du matin, trois wagons ont déraillé à la gare de triage de Sibelin. Les pompiers ont colmaté la fuite grâce à un tapis de mousse, peu avant 9h du matin.

Plusieurs lignes de TER fermées

Pour lutter plus efficacement contre les risques de pollution, la préfecture à déclenché le plan ORSEC "transport de matières dangereuses" pour "coordonner la mise en oeuvre des moyens de secours (65 pompiers sur place avec 22 engins) et favoriser le retour à la normale" a précisé la préfecture dans un communiqué. 

Les lignes de TER Lyon-Saint-Etienne et Lyon-Marseille on été interrompues tandis que l'autoroute A7 restait ouverte, a ajouté la péfecture du Rhône. Vingt cars de substitution ont été mis en place par la SNCF pour pallier le manque de trains.

G.D.