BFMTV

Un étudiant sans-papiers décrit sa rétention sur Twitter

-

- - -

Un jeune franco-gabonais sans-papiers étudiant en France depuis 2008 a été arrêté entre Paris et Reims et placé dans un centre de rétention. Deux heures par jour, il avait accès à Internet depuis son téléphone portable.

Arrêté mardi dernier lors d’un simple contrôle de gendarmerie puis placé au centre de rétention du Mesnil-amelot, il s’imagine un monde proche de celui d’une prison. Des craintes qui se révèleront pour la plupart infondées.

Gil a en fait le droit de circuler librement dans le centre, de faire des achats et surtout d’avoir son téléphone deux heures par jour. Un temps qu’il passe à twitter sur sa situation d’abord pour avertir sa famille. Puis pour décrire sa surprise face à des policiers aimables et dévoués, loin des clichés. Mais l'angoisse face à un avenir incertain est présente. Le jeune homme est finalement sorti du centre, et peut rester en France.