BFMTV

Un enfant, sans existence légale, en passe d'être régularisé

Né en Espagne de parents français, le petit garçon n'a jamais vu sa naissance officialisée (photo d'illustration).

Né en Espagne de parents français, le petit garçon n'a jamais vu sa naissance officialisée (photo d'illustration). - -

Gabin est né en Espagne de parents français. Mais depuis 2011, les deux pays se renvoient la balle sur son acte de naissance. Lundi, l'Espagne a enfin indiqué qu'elle allait faire un geste.

Gabin, 20 mois, n'existe pas. Du moins, pas légalement. Le petit garçon, né en Espagne de parents français, n'a pu être naturalisé ni dans un pays, ni dans l'autre. Lundi, le consulat espagnol a enfin promis à ses parents d'aider à sa régularisation, après la révélation de leur situation par le journal Midi Libre la veille.

L'histoire commence le 25 août 2011 par un événement heureux, mais prématuré: Gabin naît avant terme alors que ses parents sont en vacances à Murcia, en Espagne. Jessica et Romaric quittent l'hôpital avec un certificat d'accouchement et l'assurance qu'ils ont un mois pour faire régulariser sa situation en France.

Mais à leur retour de vacances, la mairie de Croix dans le Nord, la commune où ils résident, indique pour sa part qu'elle nécessite un acte de naissance espagnol pour inscrire Gabin dans ses registres. Or, quand ils se tournent vers le consulat espagnol, celui-ci estime qu'il est trop tard pour demander un acte de naissance espagnol.