BFMTV

Un cambriolage toutes les minutes et demie en France

-

- - -

Le ministère de la Justice appelle les juges à plus de fermeté vis-à-vis des auteurs, y compris pour les primo-délinquants et les mineurs.

Face à l'explosion des cambriolages, le ministère de la Justice serre la vis. Et pour cause : les cambriolages ont explosé de 18% entre 2009 et 2012 et de 44% en ce qui concerne les résidences principales.

Jean-Claude Vezinet, expert auprès des assurances, confirmait ce lundi sur RMC qu'il y a un cambriolage toutes les minutes et demie en France, "score désastreux", selon lui.

>> Hausse des cambriolages : "On ne se sent pas en sécurité", témoigne Régine

Un quart des suspects sont des mineurs

Dans une note envoyée à tous les procureurs le 29 novembre dernier, la chancellerie demande davantage de sévérité contre les cambrioleurs. La circulaire vise "les délinquants itinérants" et appelle les juges à plus de fermeté vis-à-vis des auteurs, y compris pour les primo-délinquants et les mineurs. Car plus d'un quart des suspects (26%) mis en cause dans des affaires de cambriolages sont des mineurs.

Parmi les recommandations : la fin des rappels à la loi par téléphone et l'exécution provisoire des mesures d’éloignements, autrement dit le fait de placer un mineur alors même qu’il n’est pas jugé.

Elle préconise aussi de mettre en place des cellules d'investigations locales pour augmenter le taux d'élucidation qui s'élève seulement 11%.

La rédaction