BFMTV

Trop actif sur Le Bon Coin, les enquêteurs l'attrapent après deux ans de cavale

Le site Le Bon Coin (Photo d'illustration)

Le site Le Bon Coin (Photo d'illustration) - Capture d'écran Le Bon Coin

En cavale depuis 2014, cet Auvergnat achetait et vendait des articles sur un site de petites annonces. C'est ce qui a causé son arrestation.

Condamné pour escroquerie, il avait finalement bénéficié d’un aménagement de peine…jusqu’en février 2014, date à laquelle il avait coupé son bracelet électronique. Par ce geste, ce jeune homme, originaire de l’Auvergne, était devenu un fugitif aux yeux de la justice. Sa cavale a duré deux et demi avant qu’il soit arrêté vendredi dernier, comme l'explique La Montagne. C’est une bévue peu commune qui a mis fin à sa fuite.

En situation de récidive

Les enquêteurs ont en effet retrouvé sa trace grâce à l’activité informatique de l’individu. Il était un internaute assidu du site de petites annonces Le Bon Coin où il vendait et achetait régulièrement des articles. Une fois son ordinateur identifié, les forces de l’ordre n’ont plus eu qu’à le cueillir à son domicile de Puy-Guillaume, dans le Puy-de-Dôme. D’abord placé en garde à vue, il a été présenté devant le parquet de Clermont-Ferrand samedi. Ce lundi, il sera jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel.

Problème pour lui: il pourrait bien être considéré comme un récidiviste et être sanctionné plus sévèrement cette fois-ci. Il avait déjà dérogé à un précédent placement à l’extérieur en 2013 alors qu’il purgeait une autre condamnation.

Robin Verner