BFMTV

Toulouse: à 19 ans, déjà condamné, il repart faire le jihad en Syrie

La bannière noire de Daesh (images d'illustration).

La bannière noire de Daesh (images d'illustration). - JM Lopez - AFP

Un ex-lycéen de 19 ans, condamné en juin dernier pour s'être rendu en Syrie en 2014, a repris la route du jihad et serait en train de rejoindre à nouveau le pays, rapporte La Dépêche du Midi.

En juin dernier, Ayoub A. a été condamné à six mois de prison avec sursis devant le tribunal pour enfants pour avoir rejoint la Syrie en 2014. Mineur au moment des faits, il était parti trois semaines en janvier, accompagné d'un camarade de lycée, pour un "voyage à visée humanitaire". Depuis cette date, le jeune homme âgé désormais de 19 ans est fiché S, et les enquêteurs de la DGSI redoutaient un nouveau départ en Syrie.

Comme le révélait samedi La Dépêche du Midi, ces craintes se sont avérées, car le jeune homme appartenant à la mouvance salafiste ferait à nouveau route pour la Syrie en ce moment. Sa famille, à qui il n'a plus donné de signes de vie depuis plusieurs semaines, aurait signalé sa disparition le 8 août au commissariat de Toulouse. 

Repéré en Bulgarie

"Ayoub A. qui ne faisait l'objet d'aucune contrainte judiciaire, aurait quitté Toulouse début août pour se rendre d'abord en Espagne. Il aurait ensuite rejoint la Bulgarie dans l'espoir de passer les frontières turques et syriennes sans être repéré. Finalement, il repart de l'autre côté des Pyrénées pour brouiller les pistes", explique le quotidien.

La présence du jeune homme aurait à nouveau été signalée en Bulgarie depuis quelques jours. D'après La Dépêche, c'est depuis ce pays qu'il espère désormais rejoindre les zones de combat.

C.V.