Quelque 150 enfants de jihadistes français ont été signalés en Syrie
 

Ces enfants ne pourront être rapatriés qu'avec l'accord de leurs mères, qui devront elle rester en Syrie. L'Etat français s'oppose à tout retour d'adultes, combattants ou épouses, sur le sol national.

Votre opinion

Postez un commentaire