BFMTV
Société

SONDAGE BFMTV - 63% des Français favorables au pass sanitaire

Photo d'illustration

Photo d'illustration - LLUIS GENE © 2019 AFP

L'idée d'un pass sanitaire, conditionné à une vaccination, une immunité naturelle ou un test négatif récent, pour assister à certains événements rassemblant des foules, fait son chemin dans l'opinion publique. C'est l'un des enseignements de notre nouveau sondage, ce mercredi, livré par l'Institut Elabe.

Mardi soir, les députés de la commission des Lois ont validé la piste d'un pass sanitaire pour assister à des événements (sportifs ou culturels) rassemblant plus de 1000 personnes. Ce procédé est voulu par le président de la République, qui en a parlé lors d'une prise de parole le 30 avril dernier. L'obtention du pass serait tributaire d'une vaccination, d'une immunité naturelle ou d'un test négatif réalisé moins de 48h auparavant.

Conformément au souhait du chef de l'État, mais également du Conseil scientifique dans son avis transmis lundi aux autorités, le document ne devrait pas s'appliquer aux actes de la vie quotidienne, au premier rang desquels l'accès aux commerces, aux cafés ou restaurants. Ainsi circonscrit, le pass sanitaire gagne les esprits, comme le révèle notre nouveau sondage "L'opinion en direct", publié ce mercredi et produit par l'Institut Elabe.

Les électeurs d'Emmanuel Macron sont les plus enthousiastes

63% des Français se disent désormais favorables au pass, dont 29% "très favorables". 37% de nos compatriotes lui sont en revanche opposés, dont 22% "très opposés". Les partisans du pass sont majoritaires dans tous les segments de la population. Les plus enthousiastes sont les électeurs d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle de 2017 (83%), devant ceux de François Fillon (74%). Les Français âgés de 50 ans et plus suivent le même mouvement: 71%.

Les Français basculent du côté du pass sanitaire.
Les Français basculent du côté du pass sanitaire. © Elabe

Les jeunes paraissent bien plus pondérés. Ils ne sont que 52% à souhaiter le document chez les 25-34 ans. Côté politique, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon en 2017 ne sont que 53% à appuyer également le pass.

La vie normale? Oui, mais en 2022 voire plus tard

Lors de la précédente mesure similaire, le pass sanitaire était cependant mis en minorité par les Français. 48% l'appuyaient, 52% entendaient le rejeter. Le renversement peut sans doute s'expliquer par la restriction de son champ d'action. En effet, à l'époque, on parlait de rendre le pass nécessaire pour accéder aux restaurants, aux bars et aux musées.

De surcroît, les Français sont pour le moins sceptiques quant à la possibilité de retrouver une vie normale prochainement, malgré la perspective d'un déconfinement progressif. Ils ne sont que 14% à penser que nous retrouverons une vie normale dès cette année (en recul de neuf points par rapport à la précédente mesure).

Les Français pensent que le temps sera encore long avant la sortie de crise.
Les Français pensent que le temps sera encore long avant la sortie de crise. © Elabe

Ils sont même 23% à estimer, avec un brin de noirceur, que nous ne reviendrons jamais à la normale. 62% des Français croient au retour de la vie d'avant, en progression de dix points... mais en 2022 ou après. Plus précisément, 35% tablent sur 2022, et 27% sur une année ultérieure.

Sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, sur un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité a été assurée selon la méthode des quotas, et les participants ont été interrogés par Internet du 4 et 5 mai 2021.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV