BFMTV

Soldes d’été : quand printemps maussade signifie grosses remises

Les soldes d'été débutent ce mercredi et vont durer 5 semaines.

Les soldes d'été débutent ce mercredi et vont durer 5 semaines. - -

Les soldes d’été débutent ce mercredi matin. Ils vont durer 5 semaines. Avec le triste printemps qu’a connu le pays, les ventes de vêtements n’ont pas été fructueuses et les commerçants espèrent se rattraper un peu en proposant des remises importantes dès le premier jour.

C'est parti pour 5 semaines de chasse aux bonnes affaires. Jusqu'au 30 Juillet, les commerçants vont proposer des réductions sur les stocks de produits qu’ils n’ont pas encore écoulés. Après un printemps maussade, les commerçants devraient proposer de fortes remises dès le premier jour, pour tenter de rattraper tant bien que mal les ventes ratées du début de saison. Mais aussi pour faire de la place pour la nouvelle collection. Selon l’Institut français de la mode (IFM), les ventes de textile-habillement ont globalement reculé de 10% en mai 2013 par rapport à mai 2012.

Petit budget pour les Français

Crise oblige, les sommes allouées aux soldes par les Français sont en baisse par rapport à l’année précédente. En effet, en 2012, les Français ont dépensé en moyenne 223 euros pour les soldes. Ils n’ont l’intention de n’en lâcher que 208 cette année. Et au-delà du budget soldes, les Français sont surtout de plus en plus nombreux (29% en 2013 contre 23% en 2012) à ne pas avoir l’intention de participer à ces soldes d’été, selon un sondage Ipsos pour le Conseil national des centres commerciaux.

« Un très mauvais cru »

Malgré les bourses moins garnies des clients et des stocks trop remplis, les commerçants espèrent quand même profiter de cette période de soldes. Même s’il ne semble avoir que peu d’espoir, Eli, propriétaire d'un magasin de prêt-à-porter, attend quand même, comme tous les ans, cette période des soldes. « L’année dernière nous étions sur du -30%. Cette année on est plus sur du -50%. C’est un très mauvais cru. Il y a d’abord un décalage sur la saison par rapport à la météo. Et puis, il y a les stocks qu’il faut bien financer et un stock qui dort est un stock qui coûte. Il faut que ça bouge. Conjoncturellement, ça fait au moins une quinzaine d’années qu’on n’a pas vu ça. On ne va pas en pleurer, on est debout et on continue à faire ce qu’on sait faire ».

« Jamais vu une saison aussi mauvaise »

« On va commencer à -50% pour terminer à -70%, explique quant à lui Lucien, gérant d'une boutique de chaussures. Ça fait 35 ans que je suis dans ce métier, je n’ai jamais vu une saison aussi mauvaise. La saison d’été est une catastrophe. Il y a moins de fréquentation. Les gens ne s’achètent pas de vêtement et gardent ceux qu’ils portaient l’année dernière. On a un surplus de marchandise et de stock. C’est une année exceptionnellement catastrophique ».

« Je vais démarrer à -40% et ça pourra aller jusqu’à -70% »

José tient un petit magasin de prêt-à-porter à Paris. Ces soldes d'été, il les attendait impatiemment. « J’ai un chiffre d’affaire en baisse de 20% par rapport à 2012, confie-t-il au micro de RMC. J’ai donc un stock important : 1000 T-shirt, 150 paires de nu-pieds. Il va falloir que j’écoule tout ça car je ne peux pas faire de marge sur de la marchandise qui dort. Ces soldes, ça va donc m’aider à passer ce stock. Je vais démarrer à -40%, -50% et ça pourra même aller jusqu’à -60%, -70% ».

Les soldes en France|||

Les soldes démarrent dans 88 départements ce mercredi. Quant aux départements et collectivités d'outre-mer :
- Saint-Pierre-et-Miquelon : 17 juillet
- La Réunion : 7 septembre
- Guadeloupe : 28 septembre
- Martinique et Guyane : 3 octobre
- Saint-Barthélémy : 12 octobre

Tugdual de Dieuleveult avec A. Perrin et R.Couto