BFMTV

Sept milliards d'économies grâce à la RGPP sur 2009-2011

BFMTV

PARIS (Reuters) - La Révision générale des politiques publiques (RGP), avec notamment le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la...

PARIS (Reuters) - La Révision générale des politiques publiques (RGP), avec notamment le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, a permis à l'Etat d'économiser plus de sept milliards d'euros sur la période 2009-2011, selon le ministre du Budget.

Présentant mercredi un rapport d'étape en conseil des ministres, François Baroin a indiqué que près de 100.000 fonctionnaires en fin de carrière n'auront pas été remplacés sur la période, soit environ 5% des effectifs de l'Etat, ce qui représente une économie de 2,7 milliards.

Conformément aux engagements de Nicolas Sarkozy, la moitié de ce montant est redistribuée aux agents de l'Etat.

Le ministre du Budget, qui est aussi porte-parole du gouvernement, a dévoilé en conseil une cinquantaine de mesures qui s'ajoutent aux quelque 400 engagées depuis le lancement de la RGPP en 2007.

Sur le total des mesures existantes, 86% avancent "conformément aux objectifs initiaux, 10% ont dû être corrigées et 4% accusent des retards importants".

Les plus spectaculaires portent sur la création de guichets publics uniques pour les contribuables, les demandeurs d'emplois (Pôle emploi) et les entreprises.

L'Etat attend un total de 10 milliards d'euros d'économies sur la période 2011-2013, l'année 2012 devant être marquée par un retour des effectifs de sa fonction publique à leur niveau du début des années 1990, ce qui représentera une baisse de 150.000 postes sur la durée du quinquennat.

Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal