BFMTV

Seine-Saint-Denis : une chaîne humaine devant une école pour lutter contre le trafic de drogue

Le 13 mai dernier, individu a pénétré dans l'école obligeant les 600 élèves à être confinés pendant plus d'une heure

Une quarantaine de parents d'élèves forment chaque matin, depuis un mois, une gigantesque chaîne humaine autour du groupe scolaire Hugo-Balzac-L'Ermitage. Un acte symbolique qui vise à dénoncer le trafic de drogue qui sévit autour de l'établissement depuis plusieurs mois.

Les parents ont décidé de se mobiliser après un incident intervenu le 13 mai dernier. Un individu a pénétré dans l'école obligeant les 600 élèves à être confinés pendant plus d'une heure. Deux jours plus tard, 30 grammes de cannabis ont été retrouvés dans un local de l'école.

"On est pris en étau entre les trafics de drogues", déplore Catherine Denis, déléguée de la fédération des conseils de parents d'élèves de Saint-Denis qui explique que des points de deal se trouvent à proximité de l'établissement. 

Des agents de sécurité déployés

Des mesures ont été prises par la Ville de Saint-Denis. Les clôtures qui entourent l'établissement ont été rehaussées et des alarmes supplémentaires ont été installées. 

Des agents de sécurité payés par la mairie ont été déployés pour surveiller le groupe scolaire. Des policiers supplémentaires doivent par ailleurs être affectés au commissariat de Saint-Denis et devraient se concentrer sur les quartiers Nord.

Cyrielle Cabot