BFMTV

Seine-et-Marne: un maire mobilise sur Facebook pour expulser des Tsiganes

BFMTV

Plusieurs centaines de Tsiganes évangéliques ont été empêchés de s'installer dans un parc de Montévrain (Seine-et-Marne) par la police et le maire UMP, qui avait mobilisé la population sur Facebook pour leur faire barrage, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ces Tsiganes, qui ont tenté jeudi soir de s'installer sans autorisation dans un parc de la ville, disent avoir été "menacés" par une cinquantaine d'habitants. Ils nous ont traités "de voleurs de poules, de cambrioleurs et de sales gitans", a déclaré Rookie, un diacre de l'église évangélique Vie et Lumière à laquelle ils appartiennent.

Les 150 caravanes, qui s'étaient repliées sur le parking d'un magasin de cette commune de Marne-la-Vallée, ont finalement repris la route vers l'est à 11h00.

De son côté, le maire UMP Christian Robache explique que la "tension est montée" avec les habitants après qu'il eut "fait appel à la population sur Facebook" pour empêcher les gens du voyage de s'installer.

"Dans les dix minutes, on avait des gens sur place", a-t-il raconté. "Une cinquantaine de citoyens sont venus et sont restés jusqu'à trois heures du matin" devant le parc municipal où voulaient s'installer les caravanes, a-t-il poursuivi.