BFMTV

Saut à l'élastique mortel: deux personnes en garde à vue

-

- - -

Le gérant et un employé d'une base de saut à l'élastique ont été placés en garde à vue, dimanche soir, à la suite de la mort d'une jeune femme à Audincthun (Pas-de-Calais) lors d'un saut, a indiqué lundi le parquet de Saint-Omer.

"Dans la foulée de l'accident, on a placé en garde à vue deux personnes à qui on peut reprocher l'infraction d'homicide involontaire et de blessures involontaires par violation délibérée d'obligation de sécurité et de prudence", a déclaré Sébastien Piève, procureur de la république à Saint-Omer à l'AFP.

"Un problème technique avec un matériel défaillant?"

"On va voir si c'est une erreur humaine, un problème technique avec un matériel défaillant, ça peut être aussi une conjugaison des deux", a ajouté le procureur. Le responsable de la société de la base de saut à l'élastique est âgé de 36 ans, l'employé qui aurait harnaché les deux victimes 21.

Dimanche après-midi, un jeune couple, originaire d'Hallennes-lez-Haubourdin, commune proche de Lille, a effectué un saut à l'élastique du haut d'une grue située à 65 m de hauteur. À une quinzaine de mètres du sol, il y a eu un dysfonctionnement au niveau du système d'attache. Les deux personnes ont chuté lourdement au sol.

Le compagnon transporté au CHU de Lille

La jeune femme, née en 1987, est morte, son compagnon a été transporté en hélicoptère au CHRU de Lille. La gravité de ses blessures n'était pas encore connue lundi. L'enquête pour déterminer les circonstances du drame a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Saint-Omer.

la rédaction avec AFP