BFMTV

Santé: "40 000 morts par an à cause de la pollution", explique Jomier

-

- - -

La pollution prend ses quartiers sur les principales agglomérations. Alerte maintenue aujourd'hui pour le 5e jour consécutif en Ile de France. La Normandie et le Rhône-Alpes sont également touchés. Il faut agir demande B. Jomier sur Rmc.

L’alerte à la pollution de l’air maintenue pour le 5e jour consécutif en région parisienne. Une telle concentration de particules n'avait pas été observée depuis 2007. En cause: le trafic routier, l'industrie, les chauffages... Pollution favorisée par un temps froid, sec et sans vent. Jeudi la région Rhône-Alpes était également touchée, ainsi que les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, l'Oise, l'agglomération de Lourdes et certaines localités de Haute-Normandie et d'Alsace. Ces particules sont nocives pour la santé. Principalement pour les nourrissons, les personnes âgées et les malades. Il est recommandé de ne pas faire de sport et d’aérer son logement tôt le matin ou tard le soir. Et dans la mesure du possible, de s'éloigner des axes routiers très fréquentés.

Les particules fines font des ravages, 40 000 décès sont imputés à la pollution atmosphérique en France tous les ans. Et quand la pollution s'installe sur les grandes agglomérations, la situation n'embellie pas. Raison de plus pour réagir. Bernard Jomier est médecin et élu écolo à Paris. Il regrette que "le débat national qui a eu lieu sur le diesel n'est débouché sur aucune mesure".

La rédaction