BFMTV

Saint-Cloud: affrontement autour de l'affiche montrant un baiser gay

L'affiche de "L'inconnu du Lac"

L'affiche de "L'inconnu du Lac" - -

L'affiche du film "L'inconnu du lac", qui montre deux hommes en train de s'embrasser, avait été retirée par la municipalité de Saint-Cloud. Dimanche, partisans et opposants du retrait se sont violemment opposés devant la mairie.

L'inconnu du Lac continue de faire des vagues à Saint-Cloud. Le retrait par la municipalité de Saint-Cloud d'une affiche de cinéma montrant un baiser entre deux hommes a de nouveau opposé dimanche défenseurs de l'affiche et opposants devant la mairie de cette commune des Hauts-de-Seine.

Quatre jours après un premier rassemblement, 120 personnes favorables à la décision municipale, dont plusieurs membres du FN local, ont fait face à une quarantaine de défenseurs de l'affiche de L'Inconnu du Lac, dont des militants du PS.

Pendant une heure, les deux groupes se sont copieusement insultés, séparés et encadrés par quelques dizaines de policiers. Mobilisés par les réseaux sociaux, les opposants à l'affiche ont lancé des slogans violemment hostiles au mariage homosexuel et à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels comme: "pas d'enfants pour les dégénérés".

Le "kiss-in" annulé

Certains, accompagnés de jeunes enfants, tenaient également des pancartes où pouvaient être lus: "respect pour la personne, non aux pratiques sexuelles dégradantes", "non à l'étalage public du vice", "à quand la légalisation de la polygamie, de l'inceste et de la zoophilie?"

Les partisans, eux, avaient prévus un "kiss-in". Celui-ci a en partie en partie été annulé, même si quelques personnes de même sexe se sont embrassées. "Il y a des slogans très homophobes. Une partie des gens ne sont pas venus par peur de l'affrontement. Voilà pourquoi on a décidé de ne pas le faire", a indiqué Elise, représentante du collectif Oui oui oui, organisateur de l'événement.


A LIRE AUSSI:

>> Versailles: l'affiche d'un baiser gay retirée des rues

>> Saint-Cloud: appel à manifester après le retrait de l'affiche montrant un baiser gay

M. T. avec AFP